Visiter Woodstock, ville mythique et festival de légende

Heyyy ! « Attends !? Tu as vu le panneau !? C’était marqué Woodtsock ! Ne me dis pas que c’est LA ville du festival !? » Et voilà, comment nous nous sommes retrouvés ici, par pur hasard, en revenant des chutes du Niagara. Et voilà aussi pourquoi, nous aimons laisser place à l’imprévu en voyage : pour avoir ce genre de méga surprise ! Woodstock, ville mythique qui donna son nom au festival de légende ! Plongez avec nous dans les années hippies !

Pourquoi le festival de Woodstock est-il devenu aussi célèbre ?

☮ Peace&Love, Hippies et Flower Power

Avant toute chose, il faut replacer le festival dans son contexte. Année 1969. En plein coeur du mouvement hippie. Quand on pense hippie, on pense souvent en premier au style vestimentaire : tee-shirt délavé, couleur et formes psychédéliques, veste à franges, patte d’éléphant, lunette ronde et fleurs dans les cheveux. Mais le mouvement hippie aux USA allait bien au-delà de ça ! Il se caractérisait par un rejet de la société de consommation, un refus de se conformer aux règles dictées par la société et surtout pour sa lutte contre la guerre du Vietnam. D’ailleurs, ce célèbre slogan est issu de cette génération.

Les hippies prônaient un nouvel art de vivre en adéquation avec leur vision intérieure du monde. Mais surtout, ils prônaient la liberté sous toute ses formes. Libre d’être nus, libre d’un point de vue sexuel, libre de ne pas rentrer dans des « cases », libre de se vêtir comme ils le voulaient (vive le flower power!), libre de consommer de la drogue…C’était des activistes pacifiques voulant propager la paix et l’amour dans le monde (sous fond de drogues hallucinogènes certes). Néanmoins, au jour d’aujourd’hui, nous pouvons dire que la contre-culture hippie a laissé des traces dans l’histoire au niveau sociétal et culturel.

make love not war Woodstock 1969 blog voyage

☮ Le festival de Woodstock « 3 days of Peace & Music » – 1969

Le « Woodstock Music and Art Fair », plus communément appelé « Woodstock », s’est déroulé du 15 au 18 Août 1969. Il devait initialement durer 3 jours et accueillir 50 000 personnes. Mais il attira plus d’un demi-million de spectateurs et sera prolongé d’une journée. Une affluence complètement imprévue où les organisateurs furent totalement débordés, à tel point de laisser le festival ouvert à tous gratuitement.

« 3 days of Peace & Music » : 3 jours de paix et de musique. C’était ça l’esprit de Woodstock. Pas seulement l’image des éléphants roses, des gens défoncés tout nus en train de faire l’amour dans le champ. Non ! La force de ce festival hippie, était son engagement, ses appels à la paix à une période où la guerre du Vietnam faisait rage. Ce phénomène culturel est devenu célèbre parce qu’il a rassemblé plus de 500000 personnes alignées avec ce mouvement hippie : pacifiste mais activiste politique.

☮ Music

Les artistes de Woodstock se sont servis de l’art musical pour faire passer leur message. D’ailleurs, la performance par le célèbre guitariste Jimi Hendrix, lors de sa reprise de l’hymne américain, a largement été saluée. Sombre et retentissante, cette composition a été sa manière personnelle d’exprimer son opposition à la guerre du Vietnam (si vous prêtez l’oreille vous pourrez entendre des cris, des bombes qui s’écrasent à travers les notes de musique).

Et puis, Woodstock a mis en avant la contre culture musicale de l’époque : le pop/rock. 32 groupes se sont succédés avec quelques noms connus en 1969 tels que Janis Joplin, Jimi Hendrix ou encore The Who et a propulsé la carrière de certains comme Santana. Woodstock transformera entre autres, l’industrie musicale.

D’ailleurs, le festival de Woodstock est devenu tellement mythique que le site où il s’est déroulé, a été officiellement inscrit au registre national des lieux patrimoniaux en 2017. Cela lui confère une reconnaissance historique au même titre que la statue de la Liberté !

festival de contre culture hippie Woodstock USA concert de woodstock 1969
Images d’époque comme la photo de couverture : source crédit photos Google

Woodstock, ville mythique/ambiance hippie

Située non loin de Catskill et à seulement 2h de route de New York, Woodstock est une ville où le temps semble s’être arrêté. Des symboles de Peace&Love un peu partout, de « vieux » hippies, des galeries d’art, de l’artisanat, des boutiques d’antiquités sans oublier quelques boutiques de souvenirs. Il faut prendre le temps de se balader à pied dans Woodstock pour ressentir son atmosphère. Pousser la porte de certaines boutiques…puis se retrouver entourés de vinyls et de plein d’objets à l’effigie du mouvement hippie. Est-ce bizarre de se sentir nostalgique d’une époque que nous n’avons pas connue ?

En tout cas, ce fut une promenade improvisée que nous avons adorée ! Et bien sûr, nous avons craqué pour quelques souvenirs notamment ce père Noël hippie trop stylé ! Road trip en période de Noël oblige.

☮ Bethel Woods center for the arts

Contrairement à ce que nous pensions, le festival n’a pas eu lieu à Woodstock mais dans la commune de Bethel à 95km environ. En 2006, un organisme culturel à but non lucratif, le Bethel Woods center for the arts est sorti de terre. Il possède différentes structures dont les missions sont d’inspirer, d’éduquer et de responsabiliser les individus par le biais des arts et des sciences humaines.

Ce lieu est implanté sur le site où le festival de Woodstock s’est déroulé en 1969. Faute de temps car nous devions rendre la voiture de location le jour même à NYC, nous n’avons pas pu visiter le musée de Bethel Woods. Nous devons avouer que ce fut une petite déception car il retrace l’histoire du festival et tous les idéaux qu’il a véhiculés. Le tout dans une ambiance trooooop cool !

Alors si vous passez un jour dans le coin, il faut absolument combiner ces deux lieux : la ville de Woodstock et le Bethel Woods.

musée de Bethel Woods Bethel center Bethel museum woodstock
Source crédit photo : office de tourisme usa

De New York à Woodstock : comment faire ? – Infos pratiques

Il y a plusieurs options pour rejoindre ces deux endroits. Pour faire simple, nous partirons depuis New York. Evidemment, la solution la plus simple consiste à louer un véhicule. A ce sujet, découvrez comment louer et conduire une voiture aux USA. Sinon voici les autres possibilités.

woodstock bethel woods New York visiter woodstock aux usa
Source crédit photo : Google Maps

❀ NYC ➳ Woodstock

Seule la compagnie de bus Trailways relie NYC à Woodstock et inversement. Les bus partent du Port Authority Bus Terminal sur l’île de Manhattan à New York.

❀ NYC ➳ Bethel Woods

Depuis le Port Authority Bus Terminal à New York, la compagnie de bus CoachUsa assure la liaison jusqu’à la ville de Monticello. Puis il faudra prendre un taxi pour rejoindre Bethel située 18km plus loin. Sinon, vous pouvez y aller en train. Départ de la gare ferroviaire de la ville d’Hoboken dans le New Jersey avec la compagnie NJ Transit jusqu’à l’arrêt de Port Jervis. Là encore, il faudra finir le trajet en taxi donc cela sera assez coûteux. A moins que vous trouviez une âme charitable qui vous emmènera en stop.

❀ Bethel Woods ➳ Woodstock

Le seul moyen de circuler entre les deux est le bus. L’itinéraire le plus rapide commence à Monticello (shortline terminal, 30 Sturgis Road) jusque Ridgewood via la compagnie CoachUsa. Puis Ridgewood – Woodstock via Trailways. L’autre alternative en bus, beaucoup plus longue, consiste à partir de Monticello pour rejoindre Poughkeepsie puis New Paltz avant d’arriver à Woodstock. Etant donné qu’il y a plus de changements à faire, la durée du trajet est doublée (environ 8h).

❀ Où manger / où dormir à Woodstock et Bethel ?

Grâce à sa déco éclectique, la guesthouse Twin Gables à Woodstock saura vous séduire le temps d’une nuit. Niveau repas, nous avons testé le Mud Club, et ses bagels cuits au feu de bois, sont à tomber par terre ! Si vous allez du côté de Bethel, vous trouverez des logements à proximité (camping, hôtels) via Airbnb ou Booking. Et puis, le Bethel Woods center for the arts possède le Yasgur’s Farm Café, idéal pour les p’tits creux.

hippie mouvement visiter woodstock usa

Voilà , vous savez tout sur cette escapade hors des sentiers battus que nous tenions à vous partager sur notre blog voyage. Amoureux des années hippies ou simplement curieux, Woodstock est à voir au moins une fois. En 2019, lors de notre passage, 50 ans s’était écoulés depuis le festival. 50 années et pourtant, Woodstock fascine toujours autant. S’il y a bien une époque à laquelle nous aurions aimé vivre avec Loulou, c’est bien celle-ci. C’est comme si nous nous sentions connectés aux années 60-70 et au mouvement hippie. D’ailleurs, vous l’aurez peut-être remarqué, mais notre site possède une charte graphique bohème. C’est un état d’esprit, un style de vie que nous pouvons considérer comme proche des hippies et qui nous correspond. Alors inutile de préciser qu’un plongeon en arrière à Woodstock nous a enchantés !

➳ Avez-vous déjà entendu parler de ce festival hippie ? Aimeriez-vous découvrir cet endroit ? Dites-nous tout en commentaire. Enfin, histoire de rester dans le thème, découvrez le quartier bohème de New York.

signature animée blog de voyage tour du monde des loulous

Avez-vous aimé cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.