Les chutes du Niagara : côté américain ou côté canadien ?

Quand nous avons planifié notre voyage à NYC, les chutes du Niagara se sont imposées comme une évidence. Trois énormes chutes d’eau, appelées « American Falls », « Bridal Veil » et « Horseshoe Falls », regroupées au même endroit dont le débit global avoisine les 3 millions de litres par seconde ! Ok, même si ces chutes formant une frontière naturelle entre les US et le Canada sont mondialement connues, une merveille naturelle de la sorte ne se rate pas. Voici donc toutes les infos et nos conseils pour voir les chutes du Niagara côtés américain et canadien.

Côté américain

Arrivés un 2 Janvier milieu d’après-midi, nous avons vite déposé nos affaires à l’hôtel. Je crois que c’était un des check-in les plus rapides, tellement nous avions hâte de les voir ! Le calme des rues nous a frappés, nous étions quasiment tout seuls. Bon, il faut dire que le vent était vraiment glacial sous ce ciel gris. Sachez que du côté américain, vous entendez les chutes avant de les voir et au vu du bruit assourdissant qu’elles dégagent, vous êtes d’autant plus surpris quand vous les découvrez ! Elles sont majestueuses ! Malgré cette visite éclair, car la nuit commençait à tomber, nous en avons déjà pris plein les yeux…vivement le lendemain !

Sur le chemin du retour, les garçons (ehhh oui, nous avions embarqué avec nous notre meilleur ami) ont voulu faire un tour au casino. Il faut dire qu’avec plus de 2800 machines à sous, sans compter les tables de jeux et la salle de poker de classe mondiale, le Seneca Casino est démesurément grand. D’ailleurs, c’est aussi dans ce quartier, le Old Falls Street, que se concentrent les restos, attractions et divertissements. Je les ai laissé « entre hommes » et je suis retournée à l’hôtel préparer la suite du séjour. Autant à deux, nous n’organisons quasiment jamais notre voyage, autant à plusieurs, nous élaborons les journées pour que la personne qui nous accompagne, ne soit pas déçue de ne pas voir tel ou tel endroit. Et côté canadien, je leur ai réservé une surprise plutôt cool !

Niagara Falls State Park

De ce côté-ci, l’île Goat sépare les eaux pour former les trois chutes. « Horseshoe Falls » est la plus impressionnante. Quant à « American Falls » et « Bridal Veil » appartenant aux Etats-Unis, elles sont intégrées au Niagara Falls State Park, le plus ancien parc national d’Amérique. Histoire de bien le visualiser, voici une carte que vous pouvez télécharger gratuitement.

A voir, à faire à Niagara Falls

Pour cette journée, nous avons pris le temps de parcourir le parc à pied. Les sentiers aménagés permettent de relier facilement les différents points de vue tout en gardant cet esprit nature. D’ailleurs, les 3 îles soeurs, petites mais sauvages, offrent une superbe vue sur le Canada et les rapides. Et puis, niveau points de vue imprenables sur les chutes, soyons honnêtes, ce sont ceux indiqués sur la carte. Terrapin Point pour admirer le fer à cheval, Luna Island prise entre les 2 cataractes américaines et Prospect Point pour être au plus près des American Falls. Enfin, la tour d’observation, haute de 86m, permet d’apprécier les 3 chutes ensemble. Gratuite en 2019, aujourd’hui il faudra débourser 1$25 pour y accéder. Ce jour-là, le vent sur la plateforme était tellement fort que nous avions du mal à tenir debout. Nous nous accrochions aux barreaux pour avancer, quelle rigolade !

En dehors de ces activités quasi gratuites, le parc propose moult attractions payantes (à retrouver sur leur site internet). La plus connue d’entre elles, étant le « Maid of the Mist », une balade en bateau au pied des chutes ! Nous aurions été tentés par la « Cave of the winds », qui te fait ressentir la puissance de « Bridal Veil » en étant à quelques mètres seulement de la chute. Bien que cela ait été une des seules attractions ouvertes en hiver, le combo froid + être mouillé ne nous faisait pas rêver….ehh oui, la bruine formée par les chutes est tellement importante que plus vous vous rapprocherez plus vous serez trempés !

Pour les amoureux de sensations fortes, un vol en hélico est possible ou encore une descente des rapides en bateau. Cette dernière proposée par Niagara Jet Adventures, nous aurait bien plu si nous étions venu à une période de l’année un poil plus chaude.

Niagara, ce n’est pas que les chutes !

En effet, la région possède aussi des sentiers de rando au coeur des gorges et abrite le Niagara Wine Trail. En gros, une route des vins version US ! De mai à octobre, une navette circule aussi gratuitement jusqu’au lac Ontario et Lockport, idéal pour admirer le paysage, ponctué de nombreux arrêts. Cette région du globe, qui a l’air d’être assez riche, mériterait de s’y arrêter au-delà d’une seule journée pour voir les chutes.

que faire à Niagara Falls blog voyage

Côté canadien

Selon nous, c’est le meilleur endroit pour admirer les chutes du Niagara car elles sont de face. Et là, vous vous posez la question suivante : pouvons-nous y aller si nous ne sommes pas déjà au Canada ? OUIIII, on peut ! Et pour les explications : c’est par là…

horseshoe falls que faire que voir à Niagara Falls blog voyage

Comment passer la frontière USA-Canada ?

Autour de Niagara Falls, il y a 3 ponts. Le plus emprunté, et celui que nous avons pris, est le Rainbow Bridge. Pour traverser la frontière, c’est assez simple. Dans le sens US-Canada (si vous êtes déjà aux US), il faut vous alléger de quelques dollars : 1$ pour un passage à pied/vélo ou 4$ pour un véhicule « basique » par exemple. Notez que les tarifs varient en fonction du type de véhicule. Retrouvez la grille tarifaire ici. En revanche dans le sens Canada-US, le passage à pied/vélo ou en voiture est gratuit.

Nous avons effectué la traversée de bonne heure pour éviter la foule éventuelle (parfois 1h d’attente). Le douanier a regardé nos passeports, puis nous nous sommes acquittés de la somme de 4$ et voilà ! Aussi simple que cela !

Par contre, si vous êtes arrivés au Canada et que vous souhaitez aller voir les chutes côté US, le passage frontière sera différent. Vous devrez remplir le formulaire I-94 qui coûte 6$. Il est obligatoire si vous arrivez par la route, le train ou à pied (l’ESTA étant réservé à une arrivée par avion ou bateau). Et puis, le douanier prendra vos empreintes, une photo et vous posera quelques questions. Rien de bien compliqué non plus dans ce sens là !

Attention ! En raison de la situation sanitaire, veuillez vous renseigner des conditions exigées pour chaque pays. Etant donné que cela change sans cesse, nous ne les avons pas indiquées.

A voir, à faire pour visiter les chutes du Niagara côté canadien

Tout comme le côté américain, ce ne sont pas les attractions qui manquent ! Citons, entre autres, « Journey behind the Falls » où vous accèderez à deux plateformes offrant un point de vue exceptionnel sur « Horseshoe Falls ». Sachant que cette énorme cascade débite plus de 2 millions de litres/secondes, autant dire que vous allez prendre une bonne douche (même si vous êtes équipés de ponchos) ! Pour connaître tous les autres types d’animations, rendez-vous sur le site du parc Niagara canadien.

frontière naturelle US Canada

Personnellement, nous avons adoré nous promener sur Niagara Parkway. Ce boulevard offre un panorama à 180° sur les chutes. Contrairement au côté américain où elles sont de biais, ici elles apparaissent de face. Le grondement de l’eau est assez impressionnant. Pas pour rien, qu’Horseshoe Falls est appelée « Tonnerre d’eau ».

American Falls visiter Niagara Falls canada

Skylon Tower Revolving Restaurant : un lieu magique !

Cette journée là, j’avais réservé une petite surprise à Loulou et Cédric. Nous voulions prendre de la hauteur pour admirer les chutes vu du ciel mais honnêtement, le vol en hélico était hors budget. Alors, j’ai trouvé une autre alternative…un déjeuner au restaurant panoramique tournant de la Skylon Tower posé à 236 mètres ! En plus de proposer des repas excellents, la carte des vins est assez fournie. Français obligent, nous avons pris un p’tit vin blanc issu d’une production locale. Idéal pour accompagner notre déjeuner avec vue sur les chutes du Niagara ! Un moment grandiose !

INFOS PRATIQUES RESTO︱Il est possible de déjeuner ou de dîner au restaurant tournant qui effectue un tour de 360° en 1 heure (= le temps du repas) permettant une vue sur les chutes et les alentours. Par contre, il faut réserver son créneau horaire sur le site. Sachez que la Skylon tower possède aussi une plateforme d’observation accessible à tous moyennant le droit d’accès. En revanche, elle est incluse gratuitement si vous dîner à la tour. Petit conseil : si vous souhaitez voir le coucher de soleil en hiver (qui se couche à 16H30), choisissez le créneau horaire de 14H30 pour le déjeuner. Il faudra juste un peu patienter au point de vue mais cela en vaut la peine. D’autant que chaque soir, les chutes s’illuminent ! Un moment à ne pas louper !

Enfin, une sortie côté canadien serait incomplète sans une promenade sur Clifton Hill. Las Vegas, bonjour ! Des animations, des lumières de partout, des boutiques souvenirs, des bars, des restos, bref une rue festive et joyeuse ! D’ailleurs le Rainforest Café vaut le coup d’oeil, transportation dans la jungle garantie ! Ou encore, dans un tout autre registre, la Niagara Brewing Compagny, une brasserie qui confectionne ses bières sur place. Croyez-nous, elles sont excellentes !

Informations pratiques

✴ Comment aller aux chutes du Niagara ?

Frontière naturelle entre les USA et le Canada, les chutes du Niagara sont situées dans la ville du même nom : Niagara Falls qui se retrouve donc scindée en deux par la rivière Niagara. Voici une carte pour vous aider à mieux visualiser la localisation de Niagara Falls. Pour cette section, il est aussi plus simple de distinguer les différents moyens de transports disponibles pour rejoindre Niagara Falls en fonction du pays.

localisation chutes du Niagara blog voyage
Source : Google Maps

Comment se rendre aux chutes du Niagara depuis les USA ?

Côté américain, Niagara Falls se situe dans l’Etat de New York à environ 650km de New York City. Pour regagner les chutes depuis NYC, plusieurs options s’offrent à vous :

  • en avion : la ville de Niagara Falls possède un aéroport. Comptez 1h de vol depuis NYC. Sinon vous pouvez atterrir à Buffalo et prendre une navette.
  • en train : il existe une liaison directe journalière NYC-Niagara Falls, opérée par la compagnie ferroviaire Amtrack. Le trajet dure 7h20 et le départ a lieu au Moynihan Train Hall, 421 8th Avenue, New York, NY 10199.
  • en bus : Flixbus, Ourbus et Greyhound, proposent des trajets directs (environ 8h30) à des tarifs avantageux. Idéal pour les petites bourses. D’ailleurs, nous vous invitons à réserver vos billets via Wanderu. Ce site est un excellent outil pour trouver et comparer les meilleurs offres de transport en bus ou en train en Amérique du Nord notamment. A travers leur guide complet, retrouvez les entreprises de bus qui desservent Niagara Falls depuis New York, ainsi que les horaires et les prix.
  • en voiture : c’est l’option qui apporte le plus de liberté et c’est celle que nous avons choisie. Si un road trip vous tente, nous vous expliquons comment louer et conduire une voiture aux Etats-Unis.
  • via une excursion : certaines agences de NYC proposent des excursions à la journée. Sachant qu’il y a plus de 600 km, à vous de voir si vous souhaitez faire + de 1200 bornes en 24H pour seulement quelques heures sur place..

Comment se rendre aux chutes du Niagara depuis le Canada ?

Côté Canadien, la ville fait partie de la province de l’Ontario à environ 128km de Toronto et 668 km de Montreal. Il existe là aussi, différentes manières de rallier Niagara Falls depuis Toronto :

  • en avion : si vous atterrissez à l’aéroport international Pearson de Toronto (YYZ), à celui de Billy Bishop (YTZ) toujours à Toronto ou encore à celui d’Hamilton, vous pouvez louer une voiture, les services d’une limousine, d’un taxi ou emprunter le train, le bus ou une navette pour rejoindre Niagara Falls.
  • en train : la compagnie Go Transit est le fournisseur régional de transport en commun pour les régions du Grand Toronto et de Hamilton. Par exemple, pour un trajet entre l’arrêt Union et Niagara, comptez 2h45 de train. Autre compagnie présente sur le marché : VIA Rail.
  • en bus : les compagnies Megabus et GoBus assurent des liaisons entre Toronto et Niagara.
  • en voiture : vous trouverez facilement des loueurs de voiture au Canada. Citons par exemple Authentik Canada.

✴ Quand visiter les chutes du Niagara ?

Tout comme en France, on distingue 4 saisons. Si vous voulez visiter les chutes, sous un ciel bleu, et des températures douces, voire chaudes, privilégiez la période s’étendant d’avril à mi-septembre. Par contre, entre mi-septembre et mars, les températures seront fraîches, voire négatives. Nous espérions voir les chute glacées et le paysage sous la neige, surtout en Janvier. Au lieu de cela, nous avons eu un temps plutôt clément mais avec un vent glacial ! Ahah, c’est le jeu ! Mais rassurez-vous, peu importe la période de l’année, elles restent magnifiques !

BON A SAVOIR︱L’avantage d’y aller hors saison (en hiver), sera d’avoir les lieux quasiment seuls. Par contre, ayez à l’esprit que la plupart des attractions seront fermées. Et puis, emportez des vêtements chauds : bonnet, gants, manteau et botte de ski (au cas où) seront primordiaux.

chutes du Niagara entre amis canada ou usa
Souvenir d’un voyage partagé avec Cédric, un ami de longue date.

✴ Où dormir ?

Que cela soit côté américain ou canadien, il y a pléthore d’hôtels allant du bas de gamme au plus luxueux. Voici deux adresses testées mais celle au Canada ne fut pas approuvée du tout ! Le Falls Lodge&Suite est l’image d’un motel aux chambres miteuses avec une literie horrible. Habitués aux hôtels cheap mais corrects, celui-ci fut une vraie déception. Par contre, à deux pas de celui-ci, se trouve le Cadillac Motel Niagara. Les chambres ne sont pas données mais la déco est trop stylée !

Adresse hôtel côté USAKalika Hotel Niagara Falls Downtown 795 Rainbow Blvd, Niagara Falls, NY 14303

Adresse hôtel côté CanadaFalls Lodge&Suite, 6000 Stanley Ave, Niagara Falls, ON L2G 3Y1, Canada

✴ Combien de temps rester sur place ?

La durée de la visite dépendra de votre attrait pour les lieux et du nombre d’attractions touristiques effectuées. Cependant, nous conseillons au moins une journée sur place.

Voilà, vous l’aurez compris : chaque côté est vraiment différent notamment concernant la vue sur les chutes du Niagara. Le seul bémol, selon nous, est cette ambiance parc d’attractions, superficialité. On se croirait à Disneyland ! Il est dommage que le site n’ait pas gardé un aspect plus naturel. Quoiqu’il en soit, c’est un lieu à voir au moins une fois pour la beauté des cataractes avec une préférence pour le côté canadien.

➳ Et vous, quel côté choisiriez-vous ? Avez-vous déjà visité les chutes du Niagara ? Enfin, pour prolonger l’aventure aux US, nous vous invitons à lire nos incontournables à New York la première fois ainsi que notre guide pratique ou encore la découverte de Woodstock.

signature animée blog de voyage tour du monde des loulous

Avez-vous aimé cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.