Visiter New York la première fois : les incontournables à voir

New York, la ville qui ne dort jamais ou plutôt la ville où le regard se porte toujours vers le ciel ! Peu adeptes des city trip en général, New York a pourtant su nous convaincre. Métropole hétéroclite, gratte-ciel, effluves d’hot-dog chaud, monuments emblématiques…cette ville pourrait se décrire à l’infini. Immense, grande comme 8,5 fois Paris, un voyage ne fait que la survoler. Nous avons passé 7 jours à New York. 7 jours à arpenter ses rues et vivre son effervescence entre amis. Il est évidemment impossible de « tout voir » dans ce laps de temps si réduit. Néanmoins, nous avons regroupé nos incontournables pour un séjour d’une semaine à New York. Et puis, nous avons vécu ce voyage durant les fêtes de fin d’année. Ahhh New York à Noël, ça vaut le détour ! Alors, vous trouverez aussi nos suggestions de lieux/activités pour visiter New York en décembre.

visiter New York entre amis

Visiter New York – Sommaire

➳ . Préparer son voyage à New York

Quel est le meilleur pass pour Visiter New York en 7 jours ?

➳ . Visiter New York : les incontournables

1. Admirer la statue de la liberté

2. Central Park, le poumon vert de NYC

3. Mémorial & Musée 9/11

4. Times Square, écrans géants et compagnie

5. Se balader sur la High Line

6. Découvrir Greenwich Village, le quartier bohème de New York

7. Quartier trip dans le Bronx – visiter New York hors sentiers battus

8. Marcher sur le pont de Brooklyn by night

➳ . Quels observatoires visiter à New York ?

➳ . Les p’tits plus

Que faire à New York durant Noël

Assister à une messe gospel


Préparer son voyage à New York

Vous souhaitez visiter New York mais vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre ? Pas de panique ! Retrouvez toutes les infos et nos conseils dans notre guide pratique pour vous aider à préparer votre voyage. Ensuite, pour une meilleure compréhension des différents lieux abordés dans l’article, voici une carte des 5 arrondissements de New York (Manhattan, Bronx, Queens, Staten Island et Brooklyn) appelés boroughs en anglais.

New York et ses boroughs arrondissement de New York

Et puis, chaque arrondissement étant divisé en quartier, voici une carte de ceux de Manhattan puisque c’est ici que la plupart des sites incontournables se trouvent.

Source crédit photo : Google

✴ Faut-il acheter un pass ou pas pour visiter New York ?

New York est une ville immense avec énormément de possibilités de visites. Si vous prévoyez un séjour assez dense en activités et excursions, un pass peut être vraiment avantageux. Il permettra de faire de belles économies d’autant plus que les attractions new yorkaises coûtent chères ! Mais aussi de bénéficier du privilège « coupe-file » donc pas besoin de faire la queue. Croyez-nous ce dernier point est hyper intéressant ! Pour notre première fois à New York, nous n’en avons pas pris. Ayant effectué seulement 3 attractions payantes (musée 9/11, statue de la liberté, Top of the rock), aucun n’était vraiment rentable. Mais sachez qu’il en existe plusieurs fonctionnant différemment. Le mieux est d’effectuer un comparatif et de choisir celui qui vous paraît le plus adapté. Alors…

Quel est le meilleur pass pour visiter New York ?

  • New York Pass : ce pass permet un accès illimité à plus de 100 attractions. Le prix variera en fonction de sa durée. A savoir 1, 2, 3, 5, 7 ou 10 jours.
  • New York City Pass : d’une durée de 9 jours, il donne accès à 6 attractions (New York City Pass) ou 3 attractions (New York C3) à choisir parmi 12 propositions. Le City Pass est vraiment idéal pour visiter New York dans le cadre d’un premier voyage d’une semaine.
  • Pass Explorer Go City : celui-ci est recommandé pour les longs séjours puisqu’il est valable 60 jours. Un vaste choix d’attractions est mis à disposition. Vous constituez vous-même votre pass en choisissant parmi 2, 3, 4, 5, 6, 7 ou 10 attractions.
  • Freestyle New York Pass : ce pass offre une balade à arrêts multiples en bus de double étage (sightseeing tour). Valable 72h, vous pouvez rajouter 3, 5 ou 7 attractions parmi celles proposées.
  • The New York Sightseeing Pass : sur le même principe que le freestyle pass, vous circulerez en « bus touristique » sauf que vous aurez un accès illimité aux attractions. Il suffira juste de choisir la durée de votre pass en jours (1,2, 3, 4, 5, 6, 7 ou 10 jours).

Tous les incontournables à voir à New York sont proposés dans chacun des pass. Par contre, ceux-ci sont nominatifs donc si vous voyagez à plusieurs, il faudra que chaque personne ait le sien.

Petit conseil si vous décidez de faire comme nous : réservez vos visites en ligne (bien en avance) directement sur les sites concernés.

Visiter New York : les incontournables

Dans cette partie, vous trouverez les lieux incontournables pour une première visite à New York. Bien que la plupart des activités soient payantes, vous verrez qu’il est tout à fait possible de profiter de la ville gratuitement.

1. Admirer la statue de la liberté

Quand nous avons booké notre voyage à NYC, ce monument était le premier sur la liste. Pourquoi ?

1. c’est un incontournable. 2. Il est français.

Ehh oui, cet ouvrage, appelé « la liberté éclairant le monde », fut un cadeau de la France aux Etats-Unis pour célébrer leurs 100 premières années d’indépendance. Cette idée, initiée par Laboulaye, prof’ d’histoire du droit, a vu le jour grâce à sa collaboration avec le sculpteur Frédéric-Auguste Bartholdi. Sans compter, sa structure métallique interne dessinée par Gustave Eiffel. La statue de la liberté, inaugurée en 1886, est toujours à ce jour, un symbole universel de la liberté pour toutes les nations et tous les peuples.

statue de la liberté a voir a New York City USA blog voyage

Située sur Liberty Island, prenez le premier ferry du matin et réservez vos billets à l’avance ce qui permettra de bénéficier du coupe-file. Le musée de la statue de la liberté, ouvert depuis mai 2019 (nous l’avons raté de quelques mois, dommage), et Ellis Island sont systématiquement inclus dans le billet. Comptez 23,50$ pour le billet basique. En revanche, vous pouvez ajouter deux options : l’accès au piédestal et à la couronne. Alors là, non seulement les billets s’envolent mais pensez aussi à réservez au minimum 4 mois avant ! Nous avons booké nos places à l’avance via le site statuecruises.

visiter la statue de la liberté endroit à visiter à New York USA

Une fois votre visite terminée sur Liberty, le ferry vous conduira au musée de l’immigration à Ellis Island. L’audioguide fourni est vraiment un plus pour connaître l’histoire de ce lieu qui a abrité des millions d’immigrés venus en quête d’une vie meilleure.

Le p’tit plus des Loulous︱Pour les curieux, nous vous conseillons de visiter le musée dédié à Bartholdi établi dans sa maison natale à Colmar. C’est une excursion que nous avons couplée lors de la découverte des marchés de Noël alsaciens.

2. Central Park, le poumon vert de NYC

L’overdose de béton vous guette ? Alors, ressourcez-vous à Central Park.

Havre de paix loin du tumulte des rues, Central Park offre de belles occasions de balades. Il y a énormément de façon d’apprécier cet écrin de verdure en plein milieu de New York : à pied, en vélo, en barque, en jogging, en patins à glace (merci les patinoires installée en hiver), lors d’un pique nique…bref à vous de choisir !

Et puis, le parc abrite aussi une multitude d’espèces d’oiseaux. Pour les fans d’ornithologie, l’entreprise Birding Bob, leader sur le marché, propose des sorties d’observation. A défaut, nous avons ouvert l’oeil. Et coup de chance ce jour-là, nous avons aperçu une chouette ! Fait assez rare pour être souligné.

3. Mémorial & Musée 9/11

Attentats du 11 Septembre 2001. Deux tours qui s’effondrent. Des milliers de vie perdues. Nous avons tous en tête ces images atroces. Un voyage à New York nous paraissait impensable sans nous rendre au mémorial. Non pas par « voyeurisme » mais par « tourisme de mémoire ». De la même manière que nous nous sommes rendus sur les plages du débarquement en Normandie ou encore à Verdun, il est important de ne pas oublier certains pans de l’histoire. Cette histoire n’était pas la nôtre mais elle nous a touchés par sa violence. Alors venir ici, c’était comme venir rendre hommage aux personnes disparues ce jour là.

L’accès au mémorial, constitué de deux énormes fontaines à l’emplacement exact des deux tours ainsi que des noms des victimes, est ouvert tous les jours gratuitement de 10h à 17h. Même si le lieu est glaçant, nous vous conseillons d’y associer la visite du musée. Lieu de mémoire, nous y avons passé presque 3h. L’ensemble du site porte également le nom de « Ground zero ».

BON A SAVOIR︱Ouvert du jeudi au lundi, l’entrée du musée coûte 26$. Réservez vos billets directement sur le site en choisissant la date et l’heure. Attention, ne soyez pas en retard ! Sachez, qu’il est gratuit le lundi entre 15H30 et 17H. Les billets sont mis en ligne le lundi matin à 7H avec un nombre de places limitées donc premier arrivé, premier servi.

Ne manquez pas dans les environs la Chapelle Saint Paul avec la cloche de l’espoir trônant au milieu d’un cimetière digne des films d’horreur. Ou encore le bâtiment abritant la nouvelle gare du World Trade Center, à l’architecture assez surprenante. Le quartier Financial District vaut à lui seul une bonne journée de visite.

4. Times Square, écrans géants et compagnie

Comment pourrions-nous décrire Times Square ? Le premier mot qui nous vient à l’esprit est insolite. Nous avons eu l’impression de rentrer dans un autre monde : écrans géants partout, boutiques en tout genre démesurément grandes, brouhaha incessant, bain de foule. Fuyant d’ordinaire les lieux blindés de monde, Times Square a pourtant eu quelque chose d’hypnotisant. Si nous retirons ce côté sur-consommation auquel nous n’adhérons pas, c’est un lieu plein de vie et de lumière. Nous avons vu nos têtes sur un écran géant, assistés à l’euphorie générale à la vue de Ryan Seacrest, un célèbre animateur américain… bref Times Square surprend ! Du grand show à l’américaine ! Pour profiter de Times Square, il faut y venir à la nuit tombée. Par contre, soyez prêts pour un « collé-serré », agoraphobes s’abstenir !

BON A SAVOIR︱Si vous voulez voir un spectacle de Broadway à tarif réduit (entre 20% et 50% de réduc’), rendez-vous aux kiosques TKTS. Ils proposent des billets soldés pour les spectacles du soir même. N’hésitez pas à y aller dès l’ouverture pour avoir le « choix du roi ». Voici les deux adresses :

  • TKTS Times Square : situé « sous les marches rouges » à Father Duffy Square à Broadway et 47th Street.
  • Centre Lincoln TKTS : situé dans l’atrium David Rubenstein au 61 West 62nd Street.

Ne manquez pas non plus la gare Grand Central à quelques rues de là. Elle est magnifique !

times Square insolite visiter New York

5. Se balader sur la High Line

Ce lieu a clairement été un de nos endroits préférés à NYC. La High Line est une ancienne voie de chemin de fer reconvertie en parc suspendu en accès libre. Elle peut être rejointe par différents points. Vous les trouverez sur la carte ci-dessous.

carte point d'entrée high line New York
Source crédit photo : Google

Longue d’environ 2,3 km, elle offre des points de vue variés sur la ville. Il y a souvent des expos temporaires ce qui donne aussi une touche artistique à la balade. Sans compter les nombreux styles architecturaux ! Bref, c’est une des activités gratuites que nous avons adoré à New York. D’ailleurs, c’est à proximité que vous trouverez aussi le Vessel, une étonnante construction imaginée par Thomas Heatherwick. Lors de notre passage en janvier 2019, elle était encore en travaux mais déjà son style nous avait interpellés. Si vous avez l’occasion d’y aller, nous vous le conseillons. A la limite de l’oeuvre d’art, ça doit être juste top de parcourir tous ses escaliers connectés.

attraction Vessel que faire à New York

Pour rester dans la catégorie « architecture étonnante », le Flatiron Building tire aussi son épingle du jeu. A aller voir absolument ! Il est situé à quelques rues de la High Line.

Flatiron building visiter New York blog voyage

Le Chelsea Market : le food market à ne pas louper à New York

A deux pas de la High Line, se trouve également le Chelsea Market, une ancienne biscuiterie reconvertie en food market principalement. Côté nourriture, il y en a pour tous les goûts ! Un conseil : si le temps le permet, prenez à emporter puis allez vous poser sur un des transats de la High Line. Sinon, si la gastronomie française vous manque, le Song sera parfait. Un bistrot français où rien ne vaut un bon plateau de fromages !

Autre adresse coup de coeur : Starbucks Reserve Roastery à deux pas du Chelsea Market. Les effluves de café embaument ce lieu au design surprenant . A marquer sur votre liste d’autant plus qu’il n’y en a que 6 dans le monde.

6. Découvrir Greenwich Village, le quartier bohème de New York

Anciennement quartier de la contre-culture américaine, Greenwich, appelé The Village par les habitants, a su garder son âme bohème. Le programme d’une journée réussie ? Admirez les galeries d’artistes, les boutiques avant-gardistes, les façades colorées, dégustez un hamburger au Corner Bistro, puis flânez chez Screaming Mimis à la recherche d’une tenue so vintage. Heureusement que les garçons étaient là pour me retenir de faire chauffer la carte bleue. Puis la pause café arrive ? Pas de problème, rendez-vous alors chez O Café savourer un expresso aux tonalités brésiliennes. Enfin, terminez la soirée sur une note musicale en écoutant un concert de jazz au Village Vanguard.

C’est un quartier que nous avons beaucoup apprécié pour son ambiance cocooning. Les rues boisées sont vraiment un plus en rendant la balade davantage intimiste…davantage « village ». Et puis, pour les amoureux de la vie bohème, il faut absolument aller visiter Woodstock à 2h de New York.

Pour terminer, ne repartez pas sans avoir vu l’arc de triomphe New Yorkais ! Ehhh oui, nous sommes tombés dessus par hasard en revenant de notre road trip aux chutes du Niagara. Ce monument, érigé à la gloire de Georges Washington, est la porte d’entrée du Washington Square Park. Déconcertant, non ?

Arc de Triomphe George Washington New York greenwich village

7. Quartier trip dans le Bronx – visiter New York hors sentiers battus

Le temps d’un après-midi, nous avons arpenté au gré de nos envies, une infime partie des rues de cet immense quartier. Souffrant de son ancienne réputation, le Bronx n’attire que peu de touristes. Pourtant ce quartier populaire nous a beaucoup surpris. Le South Bronx témoigne d’un passé industriel important avec ses usines et immeubles en briques. D’ailleurs, la Clock-Tower, une ancienne fabrique de piano en est le parfait exemple. Allez aussi faire un p’tit tour au Charlie’s Bar & Kitchen installé à l’intérieur. La bière locale y est excellente !

clock tower bronx visiter New York hors sentiers battus port Harris
voyage insolite à New York

Et puis le Bronx, à notre grand étonnement, est aussi un berceau de la street culture. Bien sûr, niveau musical c’est ici que le hip-hop est né auquel s’est greffé la breakdance. Mais cette street-culture comprend aussi les graffitis. Oui, le street art est bien présent dans ce coin de New York avec des fresques toutes différentes les unes des autres. Colorées, contemporaines, reflétant l’esprit du Bronx, elles sont à découvrir. Prenez le temps de vous arrêter admirer la fresque en l’honneur de DJ Kool Herc, considéré comme l’un des pères fondateurs du hip-hop.

BON A SAVOIRHushtours propose des visites guidées à travers le Bronx et Harlem pour mettre en avant leurs cultures urbaines. Avantage ? Elles sont animées par des figures locales du street-art et du rap. L’immersion est donc complète, ça doit être top !

une journée dans le Bronx à New York

Les fans de street art apprécieront également le travail de Kobra, un artiste brésilien réalisant des fresques incroyables. Celle de Gandhi face à Mère Teresa est absolument magnifique ! En outre, si vous voulez faire un parcours street art, nous vous conseillons cet article pour localiser ses oeuvres sur NYC.

Les champs élysées américains se trouvent dans le Bronx !

Nous avons ensuite poursuivi notre balade à Grand Concourse. Artère populaire à 4 voies, longue de 6 km, on y trouve un joyeux mélange de boutiques en tout genre (téléphonie, vêtements, pawn shop (prêteur sur gages), salon de beauté…) et d’architecture variée. Le « Low’s Paradise theatre » à la façade au style baroque italien abrite maintenant une église. Une deuxième vie pour ce bâtiment construit en 1929.

Si vous êtes au Nord de Grand Concourse, il faut aller faire un p’tit saut à Little Italy. A New York, il y a deux endroits appelés ainsi, le premier à Manhattan, le second dans le Bronx. Là où celui de Manhattan est une « usine à touristes », ici vous vous trouverez avec des locaux, en train de boire votre ristretto en terrasse ou faire vos courses au marché couvert sur Arthur Avenue (un des seuls sur New York). Bien plus sympathique selon nous. Nous avons même profité de cet endroit pour faire quelques courses (bonjour le fromage et la charcuterie).

Enfin, nous avons terminé ce mini « quartier-trip » au Yankee Stadium. Pas de bol pour nous, il n’y avait pas de match de baseball prévu ce jour-là mais le stade vaut le coup d’oeil. De même que les fresques des joueurs visibles à proximité.

Conseils pratiques

Voici les différentes lignes qui vous conduiront vers les lieux que nous avons explorés :

  • visiter le South Bronx, voir la Clock Tower : ligne 4 ou 5 arrêt 138 St-Grand concourse ou ligne 6 arrêt 3 Av – 138 St
  • fresque murale Dj Kool Herc : ligne 4 sortie 167 St
  • Grand Concourse : ligne 4 arrêt Moshulu Parkway (au Nord), ligne 4 ou 5 arrêt 138 St-Grand Concourse (au Sud)
  • Little Italy : ligne 4 arrêt 183 St
  • Yankee Stadium : ligne de métro 4 / B ou D arrêt 161 St-Yankee Stadium

Nous nous sommes cantonnés à certaines zones du Bronx (le Sud) car il est clairement impossible de tout voir en un après-midi d’autant plus que nous privilégions la marche à pied « au p’tit bonheur la chance ». Par contre, même si la journée nous n’avons ressenti aucune insécurité, nous vous déconseillons de vous y balader la nuit à pied . Prenez plutôt un bus ou un taxi. La criminalité n’est pas au point zéro (nous avons vu des impacts de balles) alors vous n’êtes pas à l’abri de tomber sur une ruelle malfamée.

8. Marcher sur le pont de Brooklyn by night

Au-delà de son côté hyper photogénique et de sa vue sur la skyline de Manhattan, c’est l’histoire qui l’a rendu célèbre il y a quelques centaines d’années. Achevé en 1883, il fut à l’époque, le premier plus long pont suspendu au monde. Actuellement, il est un des plus vieux des Etats-Unis. Devenu l’emblème de New York. au même titre que la statue de la liberté, il serait vraiment dommage de ne pas s’y balader. La question est…à quel moment ?

BON A SAVOIR︱Reliant Brooklyn à Manhattan, la traversée du pont est gratuite et possible 7j/7, 24h sur 24 ! Emprunté par des milliers de personnes chaque jour, nous vous conseillons d’y venir soit au lever du soleil, soit la nuit. A ces moments là, vous serez alors quasiment seuls ! Evitez au maximum la journée car il est blindé de monde. Personnellement, nous avons fait le choix d’une balade nocturne que nous avons mis en avant dans cette série photo noir&blanc. Absolument magique ! En plus, il n’y avait presque personne (merci l’hiver et le froid, haha). Nous avons fait l’aller-retour avec une nette préférence pour le sens Brooklyn-Manhattan.

skyline de Manhattan pont de Brooklyn la nuit visite de New York blog voyage

Comment venir à Brooklyn Bridge ?

Evidemment, il y a deux entrées piétonnes possibles :

  • Côté Manhattan : empruntez la ligne de métro J ou Z sortie Chambers Street, ou les lignes 4, 5 ou 6 sortie Brooklyn Bridge – City Hall. L’entrée est au pied du City Hall Park.
  • Côté Brooklyn : empruntez la ligne de métro A ou C sortie High Street. L’entrée du Brooklyn Bridge se fait depuis le Cadman Plaza Park. Vous verrez c’est indiqué.
voyage en amoureux a New York Brooklyn bridge blog voyage

Quels observatoires visiter à New York ?

Actuellement, cinq observatoires sont disséminés dans Manhattan :

Honnêtement, le choix dépendra de la vue que vous voulez avoir sur Manhattan mais aussi de votre budget. Pour chaque lieu, le prix de base tourne aux environs des 40€ par adulte sans compter des petites options qui viennent se greffer aussi au prix initial. C’est le cas notamment pour les 2 derniers qui ont vu le jour en 2020 et 2021. Bien entendu, si vos finances vous le permettent, il est préconisé d’en expérimenter 3. Et puis, ces observatoires sont des endroits idéaux pour admirer un coucher (sunset) ou un lever de soleil (sunrise) à New York.

Lors de notre voyage en 2019, nous avons choisi le Top of The Rock. Grâce à ses 3 terrasses panoramiques reparties sur 3 niveaux, il offre des points de vue magnifiques sur Manhattan. D’un côté, nous avons pu admirer les rayons du soleil se coucher sur l’architecture Art Déco de l’Empire State Building, et de l’autre côté s’émerveiller devant l’étendue de Central Park. Le dernier niveau est top pour prendre des photos car il n’est pas vitré (idéal pour éviter les reflets). Nous vous recommandons vraiment celui-ci car il est central.

En revanche, si nous retournons un jour à NYC, nous serions tentés par The Edge avec sa plateforme de verre (frisson garanti) combiné à l’activité City Climb qui permet d’escalader le building mais aussi de se pencher au-dessus du vide ! Amoureux de sensation forte, cette activité unique au monde est donc à noter dans votre liste. Et puis, le One Vanderbilt the Summit nous ferait de l’oeil également. Très sincèrement, il serait vraiment dommage de visiter New York sans prendre de la hauteur. Croyez-nous, la vue est à couper le souffle !

sunset New York quels observatoires choisir a New York blog voyage skyscrapers New York

Les p’tits plus

✴ Que faire à New York à Noël ?

Curieux de voir les décorations de Noël outre-atlantique, nous avons donc organisé ce voyage durant la période des fêtes de fin d’année. Aussi étonnant que cela puisse paraître, New York n’est pas tant décorée en dehors de quelques zones. Comme souvent, il y a des endroits à ne pas louper et d’autres à inclure si le temps le permet. Voici donc nos suggestions de lieux mais aussi d’activités à réaliser à New York durant Noël.

BON A SAVOIRRéservez plusieurs mois à l’avance votre logement. Vous aurez plus de choix et vous le paierez moins cher ! De même pour les activités : perso, nous avons tout réservé en juillet ! En période de Noël, les prix s’enflamment et les billets de certaines attractions partent « comme du petit pain » .

Les grands classiques

  • quartier Rockfeller : inutile de présenter le fameux sapin posé au pied du Rockfeller Center. Devenu l’emblème de New York à Noël, il est absolument magnifique ! Par contre, il y a énormément de monde, il faut limite raser les murs pour y accéder.
  • 5th avenue : quelques grandes enseignes rivalisent d’ingéniosité pour rendre leurs vitrines les plus belles possibles. En 2018, le Saks Fifth avenue nous a émerveillés avec son « théâtre des rêves ». Il a gagné la place de nos vitrines préférées avec celles de Macy’s.
  • assister au spectacle sons et lumières sur la façade du Saks Fifth Avenue : ce show ayant lieu tous les jours de 17H à 22h, est absolument magique ! Nous en avons pris plein les yeux ! Un conseil, mettez-vous sur le trottoir d’en face. Vous aurez ainsi plus de recul pour l’admirer.
  • faire du patin à glace : il y a plusieurs patinoires réparties dans la ville en hiver. Sincèrement, celle au pied du Rockfeller est un véritable attrape touristes. Non seulement vous paierez une fortune (c’est limite du vol pour être honnête) et en plus vous serez les uns sur les autres (elle est minuscule). Nous avons donc largement préféré celles à Central Park puis à Bryant Park, plus intimistes et familiales. Et puis, patiner à Central Park, c’est quand même super cool !
  • flâner dans les marchés de Noël : bien que nous n’avons pas retrouvé les effluves de vin chaud comme chez nous, l’ambiance était là. Des stands vendant de l’artisanat, de la nourriture locale, des bijoux, des vêtements (trop stylés parfois !) et bien sûr des décorations. Les marchés de Columbus Circle Holiday Market, Union Square Holiday Market et Bryant Park’s Winter Village sont en plein air. En revanche, celui de Grand Central Terminal Holiday Fair est couvert. Idéal pour se réchauffer tout en dénichant quelques cadeaux réalisés par des créateurs.
  • voir la crèche de la cathédrale Saint Patrick : en soi, la crèche est assez classique. Nous vous conseillons plutôt de venir ici pour la beauté de la cathédrale. Entourée de gratte-ciel, c’est un paysage auquel nous sommes peu habitués.

Vivre Noël à New York autrement

  • voir la parade de Macy’s : chaque année depuis 1924, cette grande enseigne de magasin réalise une parade de 3h à travers les rues de New York. Elle a lieu généralement au mois de novembre. Chars, ballons géants, danseurs, c’est donc, en quelque sorte, l’équivalent du carnaval de Nice.
  • voyager au New York Botanical Garden : tous les ans, le « Holiday train show » vous embarque en train miniature à travers une centaine de lieux et attractions new yorkaises. Le p’tit plus ? Ces constructions sont créées à partir de matériaux naturels.
  • s’offrir un spectacle au Radio City Music Hall comme le célèbre Radio City Rockettes. Pour les fans de Casse-noisette, il faudra vous rendre au New York City Ballet.
  • arpenter les rues de Dyker Heights : ce quartier de Brooklyn est considéré comme le mieux décoré des Etats-Unis ! Rien que ça ! Les maisons se livrent alors une véritable compétition pour être les plus belles à coût de milliers de dollars. In-cro-yable !
  • se balader à Chelsea Market : pour l’occasion, le marché est décoré de façon plutôt alternative. Surprenant !
  • flâner dans quelques magasins : le FAO Schwarz Store (quartier Rockfeller) ou encore M&M’S Store (Times Square) mettent vraiment le paquet niveau déco. Gros coup de coeur aussi pour le Christmas Cottage (871, 7th Avenue). Les suspensions sont trop canons !
  • se balader en calèche : nous l’avons vu au quartier Rockefeller. Etonnant de voir une calèche dans les rues de New York, croyez-nous. Bien que nous ne sommes pas fans du concept, sachez que cela existe.

Alors…visiter New York en décembre…oui ou non ?

OUI ! En effet, la magie de Noël se retrouve aussi à New York. Elle est simplement concentrée à certains endroits. A vous, de choisir de quelle façon vous voulez la ressentir. Par exemple, nous aurions bien aimé voir un spectacle au Radio City Music Hall mais nous avons dû sélectionner. Pas grave, cela sera l’occasion d’y revenir un jour !

vitrine des magasins Saks durant Noël visiter les vitrines de Noël à New York

✴ Assister à une messe gospel

Quand on pense à une messe gospel, on pense souvent à Harlem, berceau de la culture « afro-américaine ». Et c’est bien le cas. Ce quartier est extrêmement réputé pour ses messes et les chants gospel qui les accompagnent. La First Corinthian Baptist Church est l’église la plus connue ou encore la Bethel Gospel Assembly. Néanmoins Harlem regorge d’églises donc vous pourrez trouver des messes gospel plus intimistes. Il suffit de se renseigner. La plupart se déroulent le dimanche matin. Allez-y aux premiers offices pour partager ce moment avec les fidèles.

Si comme nous, vous ne pouvez pas assister à une messe le dimanche, sachez qu’il y en a en semaine aussi bien à Harlem, qu’à Brooklyn. Notre choix s’est donc porté sur l’office du mardi soir à 18h à la Brooklyn Tabernacle. Le lieu nous a surpris puisqu’il ressemble plus à une salle de spectacle qu’à une église. Des rangées de sièges, des écrans géants, une scène, bref rien à voir avec nos églises traditionnelles.

La force de la Brooklyn Tabernacle repose sur ses 150 choristes. Nous avons espéré qu’ils soient là aussi le mardi soir mais non….ils ne sont présents que le dimanche matin. Quoiqu’il en soit, cette messe fut un moment vraiment à part. Les chants religieux étaient repris par les fidèles, chantant, dansant et tapant dans leurs mains. Cela nous a beaucoup rappelé l’ambiance d’une messe sur l’île de Fakarava en Polynésie. D’ailleurs, les paroles étant retranscrites sur les écrans, nous avons pris part à la messe. Toute cette joie donnait vraiment du peps, c’était hallucinant !

Nos conseils pour assister à une messe gospel

  • choisissez une église à Harlem ou Brooklyn
  • allez-y tout seul ! Fuyez donc les tours organisés qui sont complètement inutiles pour vivre cette expérience.
  • préférez l’office du matin très tôt
  • ne payez pas pour rentrer dans une église. L’entrée doit être gratuite !
  • renseignez-vous si la messe est « normale », c’est-à-dire qu’il n’y ait pas d’évènement particulier. Parfois des personnalités sont invitées donc pas de gospel. Les églises les plus connues sont hyper connectées et disposent même d’un site internet (oui, on sait c’est étonnant !). Consultez le afin de savoir si l’office est comme d’habitude.
  • ne prenez pas de photos, ni de vidéos. Certaines églises l’autorisent mais cela reste un office religieux donc abstenez-vous !
  • ne partez pas avant la fin de la messe. En effet, c’est très irrespectueux. Par conséquent, respectez le lieu et les fidèles et restez jusqu’au bout.
  • profitez ! Imprégnez-vous de cette ambiance si particulière.

Le mot de la fin

Pour conclure, vous l’aurez compris New York regorge d’endroits à découvrir et il faut faire des choix. Par exemple, nous aurions aimé visiter le Museum d’histoire naturelle, le musée Guggenheim, le MOMA (musée d’art moderne) ou encore les catacombes ainsi que les autres quartiers de NYC…bref la liste est longue ! Nous aurions pu en voir plus mais nous aimons prendre notre temps. Par contre, pour les plus organisés d’entre vous, vous pouvez faire un planning sur la durée de votre séjour. Cela vous permettra d’optimiser votre temps au maximum et de planifier toutes vos sorties. Cette idée sera particulièrement utile surtout si vous visitez New York en 3, 5 ou 7 jours.

➳ En attendant, nous espérons vous avoir donner les clés pour visiter New York lors d’une première fois et ainsi rendre votre séjour dans la Grosse Pomme inoubliable. Y êtes-vous déjà allés ? Si non, dites-nous quelles attractions vous auriez aimer aussi découvrir ? Enfin, si un road trip américain vous tente, vous pouvez consulter nos articles vous informant sur la location d’une voiture aux USA et surtout comment conduire en Amérique.

signature animée blog de voyage tour du monde des loulous

Avez-vous aimé cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.