Visiter la pagode Shwedagon : le trésor de Yangon

Un passage à Yangon ne serait pas complet sans prendre le temps de visiter la pagode Shwedagon. En effet, elle est souvent décrite comme la plus belle du monde, la plus imposante, la plus grandiose….et c’est absolument le cas ! Non non, nous n’exagérons pas. Ce lieu de culte exceptionnel est selon nous, un incontournable, lors d’un voyage à Yangon.

Brève histoire de la pagode Shwedagon

En l’ère 103 Maha Sakarit, Gautama Bouddha atteignit l’illumination. Alors qu’il se trouvait dans la septième semaine après son illumination, deux marchands, Tapussa et Ballika, lui offrir un gâteau au miel. Alors, en guise de remerciement, il leur donna huit de ses cheveux. Par la suite, les marchands retournèrent au pays d’Ukkalapa (actuellement Yangon) où ils furent reçus par le roi Ukkalapa ayant été informé de cette affaire.

Ce dernier et ses sujets ont mis les cheveux de Bouddha avec les reliques de trois autres Bouddhas avant Lui : le bâton du Bouddha Kakusanda, le filtre à eau du Bouddha Kawnagamana et la robe du Bouddha Kassapa. Ils enchâssèrent le tout dans un cube de 66 pieds de haut qu’ils ont consacré comme étant le Shwedagon. Etant donné que ce lieu contient les reliques de quatre Bouddhas ayant atteint l’illumination, il est connu sous le nom de Shwedagon, le reliquaire des quatre. Au jour d’aujourd’hui, c’est un lieu extrêmement important pour le bouddhisme au Myanmar.

Nos conseils pour visiter la pagode

La pagode Shwedagon est le lieu de culte le plus sacré au Myanmar. Par conséquent, il faut respecter certaines règles de bon sens à savoir :

  • être vêtu correctement : pas de shorts ni jupes courtes, la longueur minimum étant au niveau des genoux. De plus, pas de hauts trop dénudés non plus. La chaleur étant écrasante dehors (presque 40°C), nous étions donc en débardeurs tous les deux. Néanmoins nous avions emmené des kramas (foulard acheté au Cambodge) avec nous pour nous couvrir les épaules.
  • ne pas marcher en chaussures ou en chaussettes dans l’enceinte de la pagode : c’est interdit ! Soit vous laisser vos chaussures à la consigne, soit vous les prenez avec vous dans un sac à dos. Pour notre part, c’est l’option que nous avons choisie.
  • ne criez pas, ne vous disputez pas…faites vous discrets comme dans une église. Respectez les personnes qui vous entourent et qui sont venus là pour prier.
  • la pagode se visite dans le sens des aiguilles d’une montre. Respectez ceci.
couple devant la pagode Shwedagon à Yangon

BON A SAVOIR︱La pagode est ouverte tous les jours de 4h à 22H. L’entrée est payante pour les étrangers à hauteur de 10000K (environ 5€ selon le taux de change). Il y a aussi quatres entrées situées aux quatres points cardinaux. Nous avons pris l’entrée Ouest flanquée de deux immenses Chinthes. C’est aussi la seule avec un escalator, les autres possèdant des ascenseurs. La visite se fait seul ou avec les services d’un guide.

entrée de la pagode Shwedagon à Yangon

Nous vous conseillons de venir tôt le matin pour éviter la foule ou en soirée. Prenez votre temps pour visiter ce lieu, pour ressentir l’ambiance qui y règne. Personnellement, nous y sommes restés un après-midi complet jusqu’au coucher du soleil. A ce moment là, l’or qui recouvre le stupa prend une teinte orangée qui reflète les rayons du soleil couchant, c’est magnifique !

coucher de soleil sur la pagode Shwedagon
plusieurs hommes birmans marchant sur le stupa de la pagode shwedagon

✴ Comment y venir ?

Tous les habitants de Yangon connaissent la pagode Shwedagon ! De ce fait, n’importe quel taxi, bus, ou autres moyens de locomotion sera en mesure de vous emmener à la pagode. Peu importe l’entrée où vous vous ferez déposer, le résultat sera le même. Si vous ne voulez pas entrer dans l’enceinte de la pagode, il est aussi possible de l’apercevoir depuis l’extérieur. En effet, elle est située sur la colline de Singuttara au coeur de Yangon.

La pagode Shwedagon, un véritable trésor

✴ Le stupa central

Lorsque nous avons franchi le seuil de la pagode, nous avons pris une énorme claque visuelle à la vue du stupa central. Du haut de ses 99 mètres entièrement recouvert d’or, il se tenait là devant nos yeux ! Un stupa en or ! Et c’est bien de l’or, pas une simple peinture dorée ! Il est recouvert de plaques et de feuilles d’or ! C’est indescriptible ! Construire une telle richesse pour une croyance religieuse nous a laissés sans voix. Au sein de l’enceinte se trouve également un musée retraçant l’histoire de la pagode et affichant d’anciennes photographies entre autres. C’est ici même que nous sommes restés sans voix une deuxième fois en apprenant les richesses se trouvant à son sommet.

Comme si l’or ne suffisait pas, deux objets au sommet du stupa sont sertis de pierres précieuses ! On peut apercevoir à l’oeil nu un drapeau flottant au vent et un globe mais pas ce qui y est incrusté. Et là, c’est la stupéfaction : des rubis, des émeraudes, des saphirs, des diamants…et le clou du spectacle : un solitaire de 76 carats dont les facettes pointent vers le ciel. C’est hallucinant ! Autant dire qu’avec nos églises, on est des petits joueurs à côté. Nous avons d’ailleurs pris des photos des photos exposées tellement cela nous a impressionnés. Il y a bien des télescopes présents sur le site mais les détails n’apparaissent pas de façon flagrante.

zoom sur le sommet de la pagode Shwedagon
pierres précieuses au sommet de la pagode Shwedagon

✴ L’enceinte de la pagode

Hormis l’immense stupa trônant fièrement au centre, il y a beaucoup d’autres pagodes, pavillons, etc…qui gravitent autour de celui-ci. Des statues de Bouddha sont présentes partout dans différentes positions comme ce Bouddha couché de 8m de long. L’intégralité de l’enceinte et des éléments qui la composent est un lieu de prière. Des pèlerins prient, des processions apparaissent dans les allées, des moines s’agenouillent pour se recueillir devant Bouddha….

moine en train de prier à la pagode Shwedagon

Nous sommes allés d’un pavillon à un autre, admirant leur beauté et les scènes de vie qui s’y déroulaient. D’ailleurs, certaines d’entre elles nous ont surpris. A commencer par celle de birmans venant mettre des feuilles d’or sur une statue. Pour être francs, nous ne saurions pas dire qui elle représente (certainement Bouddha) mais ses traits s’effacent sous l’empilement des feuilles d’or.

Ou encore celle de fidèles arrosant d’eau une statue de Bouddha. En réalité, autour du stupa central, se tiennent des « planetary posts » représentant les jours de la semaine. Selon la croyance, les pèlerins se recueillent devant la statue du poste planétaire correspondant à leur jour de naissance et font un voeu. Puis ils arrosent la statue ou la couvre de fleurs en espérant que leur prière soit entendue et/ou leur voeu exaucé.

Pour terminer, la pagode de Shwedagon est avant tout un lieu de culte avant d’être un lieu touristique. La dévotion des birmans pour leur religion peut s’apprécier à chaque instant. Nous avons déjà vu beaucoup de temples durant notre voyage, mais l’architecture ici est particulière. Il y a beaucoup de détails dans la construction. Cette pagode nous a vraiment émerveillés par la représentation de la ferveur d’un peuple pour une divinité.

➳ Avez-vous déjà vu des lieux de cultes hors du commun ? Si vous souhaitez découvrir un autre endroit hors du commun, venez lire notre article sur Bagan, notre coup de coeur du Myanmar.

signature animée blog de voyage tour du monde des loulous

Avez-vous aimé cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.