Tout savoir sur nos 10 commandements du voyageur responsable

Quelle est cette merveilleuse sensation de liberté ? Celle procurée par le voyage bien sûr ! Pour autant, être libre ne signifie pas rentrer dans la case « je m’en foutisme ». Il y a justement quelques « règles » à appliquer lorsque vous souhaitez donner un sens à votre voyage. Le rendre plus authentique, plus vivant, plus centré sur l’humain et englobant une démarche responsable. C’est pourquoi, vous trouverez ici nos 10 commandements du voyageur responsable auxquels nous tenons particulièrement. A vous de choisir de les mettre en oeuvre…ou pas.

1. Avec ton sac à dos bien préparé, tu voyageras

Evidemment, un voyage se prépare tout comme son sac à dos (ou sa valise). En premier lieu, il est donc important de regarder les conditions climatiques du pays lors du voyage prévu. A ce sujet, nos guides pratiques par destination sont là pour vous aider à organiser votre séjour. En second lieu, le contenu du sac à dos est à adapter selon votre façon de voyager (trek, camping, hôtels de luxe, etc…). Si vous avez parcouru nos tips, vous devez savoir que nous ne partons rarement sans notre matériel de camping. Quoiqu’il en soit, ne prenez que le nécessaire, ne vous chargez pas inutilement. Gardez à l’esprit qu’une bonne préparation du sac à dos évitera bien des désagréments et permettra de commencer une escapade sereinement.

2. Les coutumes locales, tu respecteras

C’est un des 10 commandements du voyageur qui nous paraît le plus logique. Cependant, il est bon de le rappeler. En effet, nous avons trop souvent vu des étrangers arrogants qui arrivaient en terrain conquis, ne respectant absolument rien. Avant d’arriver dans un pays, il faut se renseigner sur les coutumes locales à respecter et le code vestimentaire à adopter. Voici par exemple, un panneau vu dans un train au Myanmar, informant qu’il est interdit de s’embrasser. En France, cela ne pose aucun problème de s’embrasser en public mais au Myanmar cela peut être mal perçu car les birmans sont très pudiques. Ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Rappelez-vous donc simplement que chaque pays a ses coutumes et qu‘il faut les respecter !

respecter les coutumes locales les 10 commandements du voyageur responsable

3. Les mots basiques de la langue, tu apprendras

A chaque fois que nous nous rendons dans un nouveau pays, nous apprenons systématiquement quelques mots de la langue locale. Et comme on est sympa, un onglet spécifique est consacré à ce commandement dans chacun de nos guides de voyage. Vous y trouverez des mots simples tels que bonjour, merci, au revoir, s’il vous plaît….Mémorisez-les et vous verrez qu’ils feront toujours leur effet quand vous les prononcerez. Au-delà d’être une forme de respect vis-à-vis du pays qui vous accueille, c’est un formidable moyen de créer un premier échange avec les locaux. Surpris d’entendre quelques mots dans leur langue, ils engageront plus facilement la discussion avec vous.

4. Ouvert aux rencontres, tu seras

Découvrir une autre culture, s’en imprégner fait partie intégrante du voyage mais les rencontres sont l’essence même de celui-ci. Quel serait alors un voyage sans aller vers les autres ? Pour nous, c’est inconcevable de ne pas discuter avec les locaux ou d’autres baroudeurs. Ce sont vraiment ces moments suspendus à discuter, rire…avec les autres qui nous font vibrer. Et même si vous voyagez seul, rassurez-vous, vous ne l’êtes pas longtemps. Il y aura toujours quelqu’un pour partager un bout de chemin avec vous ou tailler une bavette. Alors ne soyez pas timide, votre voyage en ressortira encore plus enrichi.

5. Ta nourriture tu ne gaspilleras pas, car précieuse elle est et sera

Alors là, on ne vous apprend rien non plus (enfin, espérons !). Ici aussi, cela est du bon sens. Il y a beaucoup trop de gaspillage alimentaire. Nos parents nous ont maintes fois répétés « ce que tu prends, tu manges » ou encore « finis ton assiette ». Nous appliquons ceci aussi bien au quotidien qu’en voyage. Considérons tout de même, que l’exception peut être faite si vous décidez de goûter des trucs bizarres genre des brochettes de mygales et qu’après une bouchée, vous n’aimez pas. Néanmoins, d’une manière générale, il ne faut pas gaspiller la nourriture. Si elle est en abondance dans certains pays, elle est rare et précieuse dans d’autres. Ne l’oubliez donc pas !

6. Tes déchets n’importe où, tu ne jetteras pas

Selon nous, c’est un des 10 commandements du voyageur le plus important ainsi que celui auquel nous sommes particulièrement attachés. La pollution est malheureusement un véritable fléau. De nombreux pays sont dévastés à cause de celle-ci. Alors oui, la pollution de l’environnement est un vaste débat mais pitié ne jetez pas vos déchets par terre. Personnellement, nous avons toujours un sac sur nous, dans lequel nous mettons nos détritus. Il nous est arrivés de le garder plusieurs jours lors de treks (comme celui des villages Jalq’a en Bolivie) ou tout simplement car nous ne trouvions pas de poubelles. La planète souffre déjà suffisamment, il nous paraît donc inutile d’en rajouter ! Cette plage à Padang en Indonésie ou encore ce lieu au Vietnam où les locaux buvaient leur café face aux ordures nous ont laissés sans voix ! Malheureusement, cela ne représente qu’une infime partie par rapport à l’échelle mondiale.

pollution environnementale comment voyager en limitant son impact écologique

7. Souvent tes limites, tu dépasseras

Le voyage signifie la plupart du temps sortir de sa zone de confort ! C’est un excellent moyen de tester ses limites, de se surpasser. Alors, sortez de votre zone de confort, vous pourriez être surpris du résultat ! Croyez-nous !

8. Hors des sentiers battus, tu iras

Notre credo favori ? Aller là où les autres ne vont pas ! A chaque voyage, nous nous documentons sur les lieux touristiques, nous achetons une carte et nous ciblons tout l’inverse ! Bien sûr, il serait mentir que de dire que nous ne faisons jamais rien comme les autres. Au Pérou, nous sommes allés au Machu Picchu; en Bolivie au Salar d’Uyuni; au Cambodge aux temples d’Angkor….Il y a quand même des incontournables à visiter dans chaque pays selon nous.

Cependant, d’une manière générale, nous attachons de l’importance à dénicher des lieux insolites, mettre en lumière des destinations méconnues ou aborder celles connues sous un visage différent. Bref, ce que nous aimons, c’est voyager hors des sentiers battus. En plus, ces derniers vous réserveront souvent bien plus de surprises ! Laissez donc place à l’imprévu !

9. Local, tu consommeras

Consommer local en voyage rentre entièrement dans une démarche de voyageur responsable. Adieu les supermarchés, bonjour les p’tits marchés. Adieu les restaurants guindés, bonjour la street food. Au-delà de mettre ses papilles en ébullition grâce à de nouvelles saveurs, c’est une manière de soutenir l’économie locale. En chinant des produits dans les marchés locaux, vous réduisez la chaîne de distribution (donc la pollution) en allant directement du producteur au consommateur bien souvent. Et puis, cela permet d’aider certaines familles vivant parfois pauvrement. C’est donc un des 10 commandements du voyageur qui aura un impact directement positif à l’égard de la population.

Juste aussi une petite parenthèse sur le Good Market à Colombo, un marché à la fois éthique et écologique. Un lieu à ne pas manquer lors d’un voyage au Sri Lanka, nous avons vraiment adoré !

Côté souvenirs, faites de même. Il est mille fois préférable de rapporter un souvenir fait main où vous pourrez discuter avec l’artisan qu’un objet vendu à des milliers d’exemplaires que vous trouverez partout.

acheter et consommer local en voyage blog voyage voyageur responsable

10. Le slow travel, tu privilégieras

A l’image de la fast fashion, nous détestons le « fast travel », entendez par là partir 2 jours à l’autre bout de l’Europe par exemple. Vanlifers et slow travelers, nous aimons voyager lentement. Cela permet d’aborder le voyage différemment, de réduire notre impact environnemental, d’apprécier plus longtemps un endroit, d’être plus proche des locaux et de mieux comprendre leur culture. Et puis, le slow travel passe aussi par le type de moyen de transport emprunté. Adeptes des trajets en train ou en bus locaux, il arrive parfois que nous options pour des moyens de transport plus insolites comme ce fut le cas lors de notre road trip en tuk tuk au Sri Lanka. Mais toujours avec un seul mot d’ordre : ralentir. Alors, un conseil : ne courez pas après les tampons sur le passeport mais prenez votre temps.

➳ Bien sûr, nous pourrions greffer d’autres commandements comme « de façon atypique, tu barouderas », « à fond du voyage, tu profiteras », « dormir chez l’habitant, tu préfèreras »…Il y a tellement de possibilités mais retenez ceci : voyager c’est top, mais voyager de façon responsable tout en profitant c’est mieux ! Etes-vous aussi d’accord avec nos 10 commandements du voyageur responsable ? Quels seraient les vôtres sinon ?

Enfin, si vous voulez poursuivre par une bonne dose d’aventures, retrouvez tous nos périples à travers le monde sur notre blog voyage.

signature animée blog de voyage tour du monde des loulous

Avez-vous aimé cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.