Volcan Quilotoa, les différentes manières de l’aborder

Quilotoa, à la fois village et volcan portant ce doux nom hérité d’une princesse selon une des légendes locales. Ce volcan est sans doute un des plus beaux que nous ayons eu l’occasion de voir. Nous avons eu le souffle coupé au sens propre comme au figuré. En effet qui dis Andes Equatoriennes, dis chaines montagneuses, dis altitude…et pas des moindres…plus de 3914m pour Quilotoa. Néanmoins, cela reste un incontournable selon nous, si vous venez en Equateur. Pour rappel, pensez à vous acclimater avant de monter « trop haut » en altitude d’un coup. Cela peut être extrêmement dangereux.

Comment venir à Quilotoa ?

Le plus simple pour venir ici, est de partir depuis Latacunga. La ville n’offre rien d’extraordinaire mais c’est un bon point de départ pour se rendre à Quilotoa. Nous avons dormi dans un hôtel à la déco mêlant bois et couleur. Il y avait un espace extérieur avec une cuisine partagée. Idéal pour se retrouver le soir entre voyageurs pour discuter et échanger des bons plans. Sans parler du petit déjeuner qui était à tomber. Nous avons même eu droit à des croissants, le bonheur ! Le gros point positif de cet hôtel, est qu’il propose un service de bagagerie. Pour 1$/jour/sac, vous pouvez partir plus léger pour explorer les alentours. Avec nos 47KG, inutile de dire que nous avons apprécié ce service. Etant donné que nous avions prévu de faire le trek Quilotoa-Isinlivi sur plusieurs jours, il était important pour nous de partir peu chargés.

Notre bonne adresseHostal Tiana, Calle Manuel de Jesús Quijano y Ordoñes &, Latacunga 050104, Équateur

mosaïques de photo de l'hôtel Tiana à Latacunga en équateur

Une fois allégés, nous nous sommes rendus à la gare de bus. Les départs sont irréguliers, ne soyez pas pressés. Le bus reste la solution la plus économique et c’est un des moyens de s’imprégner de la culture locale. D’ailleurs parlons-en de ce trajet qui restera dans nos mémoires. Les Andes équatoriennes s’offraient à nos yeux, les maisons aux toits de tôle apparaissaient au détour d’un virage, les vendeurs ambulants montaient à chaque arrêt pour vendre des tas de choses à grignoter, des odeurs se mélangeaient et surtout il y avait cette musique équatorienne qui nous a accompagnés pendant 2H30 à fond. Quelle ambiance ! Et nous étions loin de nous douter que la plupart des trajets en Equateur se passeraient comme cela.

Où dormir au village de Quilotoa ?

Honnêtement, si vous venez ici pour la beauté du village, passez votre chemin. Ses seuls points forts sont sa proximité avec le volcan Quilotoa et les points de départ de treks. Selon nous, c’est un village transformé en attrape touriste, d’autant plus qu’une taxe de 2$ est réclamée à la sortie du bus. Pourquoi ? Bonne question…Nous ne le savons pas. Les prix étaient très élevés, les façades des hôtels ne donnaient pas envie de franchir le seuil et s’entassaient les unes à côté des autres…Nous n’y avons fait qu’une nuit et cela a été suffisant.

Nous avons dormi à l’hôtel Chukirawa et nous vous le déconseillons. Chambre rustique, pas d’eau chaude, un poêle dans la chambre pour se réchauffer mais le froid rentrait partout…bref nous avons passé une nuit glaciale ! Pour avoir recueilli d’autres avis de voyageurs sur place, il semblerait que cela soit valable pour tous les hôtels. Alors, si vous vous rendez par ici, ne vous attendez pas à une chambre grand luxe avec 30°C à l’intérieur. Le seul avantage fut que l’hôtel proposait le petit déjeuner et le dîner pour environ 30$ à nous deux. Pour info, même si la journée le soleil peut taper très fort, les nuits sont très froides. Emportez donc des vêtements chauds.

NOTE ➳ Il semblerait que l’hôtel Chukirawa ait fait peau neuve depuis notre passage en 2016. Les chambres possèdent dorénavant une déco style montagnard. Les tarifs ont également augmentés. A vous de juger et de faire votre choix si vous venez par ici.

La découverte du volcan Quilotoa

Si l’on vient à Quilotoa, c’est essentiellement pour admirer le volcan. Celui-ci est impressionnant avec une circonférence d’une dizaine de kilomètres ! Il y a différentes façons d’apprécier et de découvrir le volcan. Nous avons testé quelques unes d’entre elles.

✴ Depuis le mirador

Sans doute, la plus simple des options et qui offre une vue déjà incroyable. « Spectaculaire », voilà le mot qui nous est venu à l’esprit quand nous avons pensé au Quilotoa. Il était là, devant nos yeux, dévoilant sa caldeira et son lac aux couleurs verts turquoises changeant au fil de la luminosité, le tout avec les montagnes en toile de fond. Nous vous conseillons cet endroit si vous n’avez que peu de temps sur place. Vous pourrez déjà apprécier toute la beauté du lieu et sans efforts ! C’est l’option parfaite si vous faites une excursion ici à la journée depuis Latacunga.

mirador offrant une vue sur la caldeira du volcan Quilotoa
baie avec des kayaks que l'on peut louer sur les bords du lac du volcan Quilotoa

✴ Depuis les crêtes

Il existe une randonnée, annoncée en 5h, qui permet de faire l’intégralité du tour du volcan par les crêtes. Depuis le mirador, vous pouvez prendre à gauche ou à droite cela n’a pas grande importance puisque vous reviendrez forcément au point de départ. Comme nous avions le temps, nous sommes partis à l’assaut des crêtes. Le sentier était escarpé, poussiéreux, caillouteux. Le ravin était vertigineux. Cependant, à chaque pas, le panorama sur le volcan était magique. Les points de vue changeaient continuellement.

Au bout d’1h de marche, nous nous sommes aperçus que nous n’aurions jamais le temps de tout faire avant la tombée de la nuit (nous n’avions pas prévu nos lampes frontales !) car avec l’altitude nous avançions comme des escargots. Nous avons été trop ambitieux sur ce coup-ci, nous avons donc décidé de rebrousser chemin.

BON A SAVOIRSi vous souhaitez faire cette randonnée, partez tôt le matin, emmener à manger et à boire. Souvenez-vous aussi qu’avec l’altitude le moindre effort est décuplé. Cette randonnée fait environ 12km. Il peut y avoir des endroits assez venteux, alors emmenez des vêtements en conséquence.

sentier de la route des crêtes
falaises du volcan Quilotoa en Equateur

✴ Depuis le fond du cratère du volcan Quilotoa

Comme nous n’avons pas voulu rester sur un échec, nous nous sommes rabattus sur la descente au fond du cratère. Marcher sur un volcan est déjà une sensation exceptionnelle mais aller « en son coeur » est encore plus incroyable. Au bord du lac, nous nous sommes sentis tout petits face à l’immensité des falaises nous entourant. Le mot abrupte a pris tout son sens et encore plus lors de la remontée. 1h30 d’effort, de pauses répétées pour reprendre son souffle. Pas la partie la plus cool mais quelle fierté d’arriver en haut ! Sachez que vous pouvez vous épargnez ces efforts, en remontant à dos de mule pour une dizaine de dollars. Par contre, les bêtes sont mal en point et épuisées. Alors pensez à elles, si vous avez réussi à descendre, vous arriverez à remonter !

BON A SAVOIRIl est possible de louer des kayaks pour apprécier d’une autre manière le lac du cratère. Toutefois la baignade est interdite à cause notamment de l’acidité de l’eau…Alors nous supposons qu’il vaut mieux éviter de se renverser, non ? Enfin, camper est autorisé sur les bords du lac donnant l’occasion de passer une nuit plutôt insolite.

couple sur le sentier qui mène au coeur du cratère à Quilotoa
sentier de randonnée tracé sur les pentes du cratère du volcan Quilotoa

➳ Pour conclure, le volcan Quilotoa est un endroit magnifique créé par la nature. Si vous voulez prolonger le plaisir et découvrir les paysages environnants, nous vous conseillons le trek Quilotoa-Isinlivi sur plusieurs jours. Quant à nous, si un jour nous revenons par ici, nous aimerions faire la rando des crêtes. Et vous, vous choisiriez quelle option pour apprécier ce volcan ?

Avez-vous aimé cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.