Découvrir l’île de Santa Cruz et nos incontournables

Grâce à sa proximité avec l’aéroport de Baltra, l’île de Santa Cruz est devenue le principal centre touristique de l’archipel des Galapagos. Puerto Ayora, sa ville principale, offre toutes les commodités nécessaires et vous y trouverez la plupart des agences touristiques proposant des excursions vers les autres îles. Santa Cruz est une île accueillante, étonnante où nous allons découvrir que l’homme vit en parfaite harmonie avec les animaux. Vous l’aurez compris, nous avons aimé passer du temps sur cette île du « bout du monde ». Nous avons retrouvé l’esprit de la vie insulaire où le temps file doucement…Nos journées ont passé paisiblement, ponctuées de quelques visites incontournables lors d’un premier séjour.

otarie et oiseau Puerto Ayora Santa Cruz Galapagos

Nos incontournables sur l’île de Santa Cruz

✴ Le quai des pêcheurs

Quel drôle de spectacle terrestre et aérien se déroule ici ! Lorsque les pêcheurs reviennent avec leurs précieux butins, ils s’installent sur ce quai pour découper et vendre leurs marchandise du jour. Finalement, un marché ordinaire allez-vous nous dire…Eh bien non ! La faune est omniprésente aux Galapagos alors les pêcheurs sont accompagnés par les otaries, les pélicans et d’autres espèces d’oiseaux qui viennent réclamer leur part. Les animaux étaient tellement proches de nous c’était incroyable ! C’est un lieu offrant un spectacle vraiment atypique ! Nous avons adoré cette harmonie entre l’homme et les animaux.

Pour information, juste en face du quai se trouve l’agence Galapagos Aquatours que nous avons choisie pour réaliser l’excursion à Seymour Nord et la plongée sous-marine à Gordon Rocks en compagnie de requins-marteaux.

✴ Le jardin de céramique

C’est un jardin très surprenant créé par une artiste locale, Cristina Nelson Gallardo, ouvert gratuitement au public. Il y a de grandes fresques murales colorées aux décors fantaisistes. Cette oeuvre d’art est fascinante tant par sa réalisation que par tous les détails qui s’y cachent. Nous avons aimé ces différents clins d’oeil à la faune et la flore locale. Un arrêt que nous vous recommandons si vous allez à la station de recherche Charles Darwin.

AdresseJardin Ceramica, Avenue Charles Darwin, Puerto Ayora, Santa Cruz, Galapagos

✴ La station de recherche Charles Darwin

Elle est située à environ 10 min à pied du centre de Puerto Ayora. Selon nous, cet endroit fait partie des incontournables à voir sur l’île de Santa Cruz. Parlons un p’tit peu histoire pour commencer…Charles Darwin était un naturaliste qui a élaboré la théorie sur l’origine des espèces au moyen de la sélection naturelle. Lors de son voyage aux Galapagos en 1835, il a observé qu’il existait différentes espèces de pinsons. La forme de leurs becs dépendait de la nourriture disponible sur l’île sur laquelle ils vivaient. Sa théorie pouvait alors être vérifiée. D’ailleurs, les pinsons des Galapagos sont aussi appelés les pinsons de Darwin.

pinson de Darwin Santa Cruz galapagos

Pour en revenir à la station de recherche Charles Darwin, elle fournit des connaissances scientifiques et des conseils techniques au gouvernement de l’Equateur afin d’assurer la conservation de l’archipel des Galapagos. Ce point d’honneur à préserver la biodiversité locale nous a beaucoup touchés. Bien entendu, les laboratoires ne sont pas ouverts au public. Cependant, vous y trouverez un hall d’exposition relatant l’histoire du site, de nombreuses informations sur les Galapagos,etc…par contre, les panneaux explicatifs sont en anglais ou en espagnol.

∼ Le centre d’élevage de la station

La partie, que nous avons le plus apprécié, reste celle consacrée aux tortues géantes. Le centre d’élevage permet entre autres, d’assurer la conservation d’espèces de tortues géantes notamment celles dont la population est trop réduite pour que l’accouplement ait lieu en pleine nature. Ainsi, il protège les espèces, élève les petits et prévoit des programmes de réintroduction.

Les tortues géantes sont impressionnantes mais les iguanes terrestres le sont tout autant. Nous allons apprendre qu’il existe 3 espèces endémiques aux Galapagos, c’est-à-dire que vous ne les verrez nulle part ailleurs sur cette planète, et nous avons eu la chance d’en voir une. La plus commune certes, mais là voici : un regard perçant, une peau d’écailles aux couleurs de feu, des grandes griffes et une taille imposante (jusqu’à 1m50 de long !), bref cet iguane ressemble à un ancêtre des dinosaures ! Quant aux deux autres, l’une est visible uniquement sur l’île de Santa Fé (accessible au tourisme) et l’autre, un iguane à la peau rose (oui oui rose !), est visible sur l’île d’Isabela. Cependant, l’endroit où il réside est interdit aux touristes, ce qui est une bonne chose pour préserver l’espèce qui a déjà peu d’individus.

Pour conclure, c’est une visite agréable et très instructive pour comprendre la protection des espèces présentes et la conservation de l’archipel. Petit bonus, il y a deux plages (Playa de la Estacion et playa Ratonera) à proximité du centre Darwin. Elles sont idéales pour s’initier au snorkeling ou se poser pour admirer le coucher du soleil !

✴ Los Gemelos, les cratères jumeaux

C’est une curiosité locale qui mérite le coup d’oeil. « Los Gemelos » ou « les jumeaux » sont deux énormes formations géologiques de part et d’autre de la route qui ressemblent à des impacts de météorites. C’est en réalité deux chambres magmatiques qui se sont effondrées créant ainsi deux immenses cratères où la nature a repris ses droits. Nous avons pu les admirer depuis les miradors. Un sentier de randonnée de 1,5 km longeant le bord des cratères a également été aménagé. Il permet d’avoir différents points de vue et de pouvoir observer les scalesias, des arbres recouverts d’une mousse. Il y a 15 espèces de scalesias, toutes endémiques aux Galapagos. Ce sont des arbres vraiment surprenants !

BON A SAVOIR︱le site de Los Gemelos est situé à environ 22km de Puerto Ayora. Vous pouvez y aller en bus (arrêt à Santa Rosa) ou en vélo si les montées ne vous effrayent pas. Sinon nous vous conseillons de louer les services d’un taxi pour plusieurs heures. C’est l’option que nous avons choisie, plus pratique, d’autant plus que nous voulions voir la réserve El Chato et un tunnel de lave non loin de là. Comptez entre 30$ et 40$, ce prix incluant le temps d’attente du chauffeur. Le trajet depuis Puerto Ayora dure environ 30 minutes.

✴ La réserve El Chato

L’attrait de cette réserve repose sur le fait que les tortues géantes sont en liberté. Nous en avions déjà vu au centre Darwin mais là, nous nous sommes pris pour des aventuriers scrutant le moindre coin pour espérer en apercevoir et la chance nous a sourit ! Nous en avons vu plusieurs et nous devons admettre que les tortues géantes portent bien leur nom! Leur taille est impressionnante ! Certaines se tenaient dans une mare d’eau boueuse, d’autres mangeaient ou se reposaient. Bien entendu, il est impératif de respecter les distances de sécurité concernant les animaux : ne pas se trouver à moins de 2 mètres d’eux, ne pas les toucher, ne pas leur donner à manger. Cela paraît être du bon-sens mais il est toujours bon de le rappeler. Quoiqu’il en soit avoir pu les observer d’aussi près restera un souvenir mémorable !

BON A SAVOIR︱l’entrée de la réserve coûte 5$/personne. De nombreux guides de voyage recommandent de prendre un guide car des personnes se sont déjà perdues. Honnêtement les sentiers sont balisés, cela nous paraît donc inutile. Il suffit de ne pas en sortir pour ne pas se perdre ! Le seul avantage de prendre un guide est qu’il pourra vous apporter des informations sur les tortues. Enfin, prévoyez également de l’eau et des chaussures de marche car étant en pleine végétation, les sentiers sont souvent boueux.

✴ Explorer un tunnel de lave

Nous sommes allés voir celui à côté de la réserve El Chato. Il y en a plusieurs sur Santa Cruz mais celui-ci est gratuit et peu long, seulement 400 mètres. C’était la première fois que nous entrions dans un tunnel créé par la lave. Bien qu’il soit éclairé, nous avions pris nos lampes frontales au cas où. Nous quittons alors la forêt pour pénétrer dans les entrailles de la terre.

A l’intérieur, nous imaginons la puissance de l’éruption et la taille de l’écoulement de la lave pour arriver à former un tel tunnel (et dire qu’il en existe des plus gros !). Décidément, la nature nous étonnera toujours. Certaines zones sont faciles à traverser, et pour d’autres il faut marcher à travers les blocs de roches. C’est à ce moment là que nous avons regretté d’être en tongs ! En plus d’être glissantes, les roches peuvent être coupantes. Enfin, avant de regagner la sortie, un passage est très étroit puisqu’il faut le passer « à plat ventre ». A vous de voir, si vous voulez tenter l’expérience !

BON A SAVOIR︱Cueva Gallardo, appelé aussi Los tuneles, est le deuxième plus grand réseau de tunnel de lave de l’archipel. Il s’étend sur plus de 2 kilomètres mais seulement une partie est accessible au public. Il est situé vers le village de Bellavista et l’entrée est payante.


Souvenir d’une soirée incroyable

Nous avons vécu une histoire merveilleuse dans cette réserve…on vous raconte tout ! Quelques jours auparavant, nous avons rencontré Ana et Ideyo, un couple habitant sur place avec qui nous avons sympathisé ! Nous avons passé la plupart de nos soirées sur Santa Cruz avec eux et un jour, ils nous ont invités à une soirée d’un de leur ami qui possède une maison à 2 pas de la réserve. Nous voilà embarqués dans un pick up pour rejoindre les hauteurs de l’île et assister au coucher du soleil.

Durant la nuit, ils aiment aller traverser le tunnel de lave armés de lampes torches car il devient spécial…c’est donc tout naturellement qu’ils nous ont proposés de les accompagner. Le « plafond » du tunnel scintillait (certainement dû à la présence de cristaux) à chaque passage de la lumière sur la roche, comme un « plafond de diamants ». Inutile de dire que Loulou en est ressorti émerveillé ! Je n’y suis pas allée car j’étais effrayée à l’idée d’aller sous terre la nuit. Je suis donc restée avec les filles à discuter au clair de lune en scrutant le moindre endroit où j’entendais des bruits. Les tortues sont ici en liberté, rappelons-le…mais elles sont restées cachées cette nuit là. En voyage, il y a des rencontres et des moments qui resteront gravés à jamais, cette soirée en a fait partie !


✴ Las Grietas, un canyon étonnant

C’est un lieu atypique et authentique que la nature a crée ! Une fracture volcanique a formé un canyon qui s’étend sur quelques kilomètres pour rejoindre l’océan. L’eau qui s’y trouve est un mélange d’eau salée et d’eau douce dont la dernière provient des hautes terres par filtrations souterraines. Qui plus est, la promenade pour rejoindre cet endroit est vraiment sympa.

Nous avons pris un bateau taxi (0,80$/personne) depuis l’embarcadère de Santa Cruz pour traverser la baie. De là, il reste environ 15 minutes de marche sur un sentier balisé qui traverse des hôtels de luxe, la Playa de Los Alemanes mais aussi des paysages surprenants comme des salines. Nous nous sommes retrouvés immerger dans la diversité de la flore locale et avons même croisé un héron.

héron sur l'île de Santa Cruz aux Galapagos

Puis, nous voici arrivés à Las Grietas ! Cette piscine naturelle bordée de falaises de lave est magnifique ! Loulou profite du lieu pour se baigner et admirer le canyon dans sa version sous-marine. J’ai tenté d’aller avec lui mais l’eau était vraiment trop froide. Du coup, je suis restée sur une serviette à prendre les rayons du soleil tout en admirant la beauté de ce paysage. N’hésitez pas à nager vers les autres « bassins » dans le fond du canyon, qui sont beaucoup plus tranquilles.

BON A SAVOIR︱ Las Grietas est un endroit gratuit et très fréquenté aussi bien par les locaux que par les touristes. Si vous voulez être au calme, privilégiez une visite assez matinale. De plus, n’oubliez pas d’emmener de l’eau, de la crème solaire ainsi que du matériel de snorkeling. Enfin, n’hésitez pas à nager vers les autres « bassins » dans le fond du canyon, qui sont beaucoup plus tranquilles.

canyon de las grietas à Santa Cruz aux Galapagos

✴ Tortuga Bay, LA plage paradisiaque de Santa Cruz

Cette plage est un véritable coup de coeur et une des plus belles plages de Santa Cruz selon nous. L’accès se fait en bateau-taxi ou à pied depuis Puerto Ayora. Cette dernière option nous ayant semblé la plus agréable. Le sentier débute au bout de l’avenue Charles Binford et il faudra se soumettre à un enregistrement au départ et au retour.

Nous avons été surpris de voir une maisonnette à l’entrée du sentier où une personne nous a demandé de remplir un registre. C’est une simple formalité car la plupart des plages aux Galapagos ont des horaires, celle-ci n’en fait pas exception. Elle est ouverte de 6H à 18H pour préserver les espèces et l’environnement. Nous n’étions pas habitués à ce genre de réglementation mais nous avons trouvé cela normal finalement. Le gardien nous a également expliqué que Tortuga Bay est divisée en 2 zones : la Playa Brava et la Playa Mansa. C’est cette dernière que nous devrons rejoindre pour aller nous baigner.

BON A SAVOIR︱Tortuga Bay est un site naturel sans aucune installation touristique. Il est donc impératif d’emmener de l’eau (la chaleur peut être accablante), de la crème solaire, de la nourriture (si vous avez un p’tit creux), de l’argent (si vous voulez louer un kayak), vos affaires de plage et de snorkeling.

carte explicative Tortuga Bay Santa Cruz Galapagos

∼ Playa Brava

Le sentier à parcourir fait 2,5km. Il est pavé, plat et agrémenté de panneaux explicatifs sur la flore rencontrée. Il chemine à travers un ancien champ de lave recouvert d’arbres Palo Santo et de cactus Opuntias entre autres. Ces cactus sont importants dans l’écosystème de l’archipel. Leurs fruits, coussinets, graines font partie de l’alimentation des tortues géantes et des iguanes. Même si le sentier peut paraître long (entre 45min et 1h de marche), la récompense est vraiment au rendez-vous !

Lorsque nous somme arrivés à la Playa Brava, cela fut un moment magique ! La plage nous a dévoilé une véritable palette de couleurs : les rochers de lave noirs contrastaient avec le blanc immaculé du sable et les nuances de bleus de l’océan. La beauté de cette plage nous a littéralement subjugués ! C’est paradisiaque ! Néanmoins la baignade y est interdite car les courants y sont très forts. Par contre c’est un excellent spot de surf. Nous comprenons aussi pourquoi cette plage a été nommée « Tortuga Bay ». Au niveau des dunes se trouvent des zones de nidifications où les tortues viennent pondre leurs oeufs. Bien entendu, l’accès y est formellement interdit. Nous avons donc longé la plage, pieds nus dans le sable blanc et bercés par le bruit des vagues qui déferlaient jusqu’à rejoindre la Playa Mansa.

plage Tortuga Bay Santa Cruz Galapagos
femme sur la plage de Tortuga Bay île de Santa Cruz Galapagos
plage de tortuga Bay à Santa Cruz aux Galapagos

∼ Playa Mansa

Sur le trajet, une colonie d’iguanes lézardaient sur le sable non loin des mangroves. Etant donné que la Playa Mansa est située dans une baie, l’eau y est extrêmement calme. C’est un endroit parfait pour chiller, faire du snorkeling ou du kayak. Ce fut d’ailleurs ma première expérience de snorkeling qui restera inoubliable ! Nous n’avons pas eu la chance de nager avec des otaries ni des tortues mais nous avons croisé un requin pointe noire. Je vous laisse imaginer la frayeur que j’ai eue, ahah! Sur le chemin du retour, nous avons pris un peu de temps pour nous balader à travers un sentier explicatif qui a été aménagé à côté de cette plage. Et là surprise ! Deux iguanes étaient en train de livrer un combat pour une femelle ou un territoire nous ne le saurons jamais. Quoiqu’il en soit ce spectacle a été étonnant et surtout inattendu !

plage de Mansa et sable blanc Tortuga Bay Santa Cruz Galapagos
biodiversité de la playa mansa à Santa Cruz aux Galapagos

✴ Se balader dans les rues de Puerto Ayora

Puerto Ayora est une ville où il fait bon flâner dans les rues pour s’imprégner de son ambiance tranquille. Nous nous sommes souvent posés pour observer les animaux qui nous entouraient. C’est assez incroyable qu’ils viennent aussi près de nous et que notre présence ne les dérange pas. Nous avons pu nous approcher d’iguanes, d’otaries, de pélicans, de fous à pieds bleus… et croyez-nous cet oiseau emblématique de l’archipel a une méthode de pêche plutôt surprenante.

pélican à Puerto Ayora Santa Cruz Galapagos
fou à pieds bleus en train de pêcher Santa Cruz Galapagos
Santa Cruz aux Galapagos détail de la ville et des animaux à travers des photos
patte d'iguane marin Santa Cruz Galapagos

Où dormir sur l’île de Santa Cruz ?

Si vous avez emporté du matériel de camping, il y a un endroit aménagé pour exercer cette activité. Plus d’informations ici. Concernant les hôtels, ils sont en nombre suffisant sur l’île et s’adaptent à tous les budgets. La plupart d’entre eux se concentrent sur Puerto Ayora, la ville principale où l’activité touristique bat son plein. C’est là que nous avons dormi durant notre séjour. Nous vous recommandons d’aller directement à l’hôtel pour négocier les tarifs, surtout si vous êtes hors saison.

AdresseGalapagos native, au coin de la rue Thomas de Berlanga & 12 de Febrero, Puerto Ayora, Galapagos

C’est un hôtel confortable au personnel accueillant. Nous avons négocié la chambre 40$, petit déjeuner inclus. Ce dernier était copieux et varié. Notre chambre, à la déco style méditerranéenne, était spacieuse avec une salle de bain privative. L’avantage de cet hôtel est sa situation : à quelques minutes à pied seulement de l’artère principale de Santa Cruz où commerces et restaurants abondent.

AdresseLirio del Mar, calle Islas Plaza, Puerto Ayora, Galapagos

C’est un hôtel très bon marché, nous avons payé 34$ la nuit, petit déjeuner non inclus. Notre chambre était basique, sobre avec une salle de bain privative et un ventilateur. Nous n’avons pas utilisé la cuisine à disposition car elle n’était pas très propre. Ce que nous avons vraiment apprécié ? Le toit terrasse avec vue sur l’océan, un vrai luxe à ce prix là ! Tous les matins, nous avons adoré préparer et prendre notre petit déjeuner à cet endroit.

hotel lirio del mar vue sur mer Puerto Ayora Santa Cruz Galapagos

Où manger et faire la fête sur Santa Cruz ?

La plupart des restaurants se situent sur l’avenue Charles Darwin et proposent bien souvent des almuerzo bon marché. C’est un repas, enfin plutôt un menu, incluant une soupe, un plat , un dessert et une boisson. Il y a aussi beaucoup de nourritures « continentales », de « pizzas » si vous êtes en manque du pays mais la qualité n’est pas toujours là.

En voyage, nous préférons découvrir la nourriture locale et nous affectionnons les lieux plus authentiques. C’est pourquoi, nous vous conseillons d’aller au tronçon de l’avenue Charles Binford, entre la rue Islas Plaza et l’avenue Baltra. Le soir venu, cette rue se transforme en restaurant à ciel ouvert. Il y a pleins de petits kiosques qui proposent des plats pour la plupart à base de fruits de mer, de poissons. Il ne reste plus qu’à choisir le resto, commander et s’installer sur une des nombreuses tables installées au milieu de la rue. C’est un lieu où l’ambiance est conviviale et les repas très bon marché.

✴ La vie nocturne sur l’île de Santa Cruz

La vie nocturne à Puerto Ayora, la ville principale, est assez développée. Les bars se situent là encore sur l’avenue Charles Darwin, vous aurez l’embarras du choix. Si vous voulez vous déhancher sur fond de musique latino, pop, electro tout en sirotant un cocktail aux saveurs locales, nous vous conseillons la discothèque la Panga. Sa réputation n’est plus à faire, étant considérée comme la meilleure de l’île. Nous y avons passé une super soirée avec Ana et Ideyo.

AdresseDiscotheque la Panga, Avenue Charles Darwin, Puerto Ayora, Galapagos

deux couples en photo Santa Cruz Galapagos

Pour conclure, la découverte de Santa Cruz est une bonne introduction pour découvrir la faune et la flore de l’archipel des Galapagos. Cette île présente de nombreux points d’intérêts qui se valent d’être soulignés. Etre en ville, tout en ayant des animaux sauvages à portée de main peut sembler déroutant au début. Puis nous avons réalisé la chance que nous avions de vivre ces moments. C’est un séjour que nous avons beaucoup apprécié avant de partir sur Isabela, une île beaucoup plus sauvage.

➳ Si notre article vous a plu, n’hésitez pas à le partager et à nous laisser un commentaire.

signature animée blog de voyage tour du monde des loulous

Avez-vous aimé cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.