Quels vaccins pour partir en tour du monde ?

Avant d’envisager un voyage au long cours, il est fortement recommandé de se faire vacciner contre certaines maladies. Les vaccins à faire pour un tour du monde ne sont pas à prendre à la légère et constituent un certain budget. Nous savons que le sujet de la vaccination est un vaste débat. C’est pourquoi cet article vous donnera simplement des informations sur les vaccins, leur prix (à titre indicatif), leur prise en charge et leur schéma vaccinal. Ensuite, libre à vous de vous faire vacciner ou non. Bien entendu, il sera impératif de réaliser une consultation médicale en personne afin d’étudier votre cas.


Vaccins tour du monde – SOMMAIRE

➳ 1. Quels sont les vaccins obligatoires en France ?

➳ 2. Quels vaccins sont recommandés pour un tour du monde ?

La leptospirose

La rage

Les méningites à méningocoques

L’encéphalite japonaise

L’encéphalite à tiques

La fièvre typhoïde

L’hépatite A

L’hépatite B

La fièvre jaune

➳ 3. Où se faire vacciner ?

➳ 4. Budget vaccins tour du monde


Quels sont les vaccins obligatoires en France ?

En France, 11 vaccins sont obligatoires à la naissance depuis 2018. Quant à nous, qui sommes nés bien avant, nous avons aussi été vacciné d’office contre certaines maladies. Voici le calendrier vaccinal officiel 2022 publié par le ministère des solidarités et de la santé. Comme vous pouvez le constater, des rappels sont à effectuer au cours de la vie. Diphtérie, Tétanos, Polio, Coqueluche à 25 ans puis DTP à 45, 65 ans entre autres. Evidemment, là encore, rien ne vous oblige à faire vos rappels. Cependant, avant d’envisager d’autres vaccins pour un tour du monde, il serait judicieux d’être déjà à jour des vôtres. Enfin, sachez que certaines vaccinations sont recommandées chez l’adulte exerçant dans un milieu professionnel sensible.

Nous le répétons encore une fois mais chaque cas est particulier et personnel !

vaccins obligatoires en france calendrier vaccinal france
Source : Ministère des Solidarités et de la Santé

Quels vaccins sont recommandés pour un tour du monde ?

La question qui revient le plus souvent est « quel vaccin pour quelle destination ? » Alors la vaccination en vue d’un voyage va dépendre de plusieurs critères : le(s) pays visité(s) et ses conditions sanitaires, le mode de voyage (par exemple, version Indiana Jones ou se la couler douce dans un hôtel 5 étoiles), son propre état de santé, son âge…Cela fait donc pas mal de paramètres à prendre en ligne de compte. Quoiqu’il en soit, afin de répondre au mieux à cette interrogation, vous trouverez un onglet consacré aux vaccins dans chacun de nos guides par pays. Ainsi, vous saurez quel vaccin est obligatoire ou recommandé pour la Bolivie, le Sri Lanka ou encore la Malaisie.

Dans cette partie du dossier, nous allons détailler les vaccins contre les maladies les « plus courantes » en voyage dont chaque partie sera décomposée comme suit : définition/transmission, vaccin recommandé pour quel type de voyageurs, prix du vaccin/prise en charge, schéma vaccinal. Ceci est à but informatif, une consultation médicale sera donc de rigueur afin de savoir quel vaccin faire avant de voyager. En fin d’article, nous avons aussi indiqué les lieux où la vaccination est possible.

Avant de poursuivre, gardez bien en tête ceci : si vous attrapez une des ces pathologies suivantes en voyage, vous devez avoir une prise en charge médicale dans les plus brefs délais.

✦ La leptospirose

∼ C’est quoi la leptospirose ? Comment attrape-t-on la leptospirose ?

Souvent intitulée « la maladie du rat », la leptospirose est une zoonose, c’est-à-dire une maladie transmise à l’homme par des animaux. Pour faire simple, des bactéries appelées leptospires, contaminent certains rongeurs ou autres mammifères. Elles se retrouvent ensuite dans les urines de ces animaux infectés contaminant ainsi leur pelage et leur environnement (eau, boue, etc…). D’origine bactérienne, la leptospirose est transmise à l’homme par contact de la peau lésée ou des muqueuses (œil, bouche, nez) avec des eaux ou des milieux humides souillés.

∼ Leptospirose et recommandations aux voyageurs

La leptospirose est une maladie présente au niveau mondial. Elle est prédominante dans les zones tropicales et dans certains pays d’Amérique du sud et d’Asie du sud-est. Il faut savoir que des millions de personnes sont contaminées chaque année. Dans sa forme la plus grave, elle peut conduire au décès.

Le vaccin contre la leptospirose peut être recommandé aux voyageurs qui envisagent de faire de la randonnée dans des zones où il y a des rizières, des activités « natures » et/ou nautiques comme le canyoning, le rafting, la plongée ou la baignade en eau douce…dans des pays où la leptospirose est présente. Pour s’être baigné dans des rivières un peu partout durant notre tour du monde ou encore avoir fait du rafting au Pérou, la vaccination contre la leptospirose nous a rassuré.

∼ Quel est le nom du vaccin contre la leptospirose ? Prix + prise en charge

En France, il n’existe qu’un seul vaccin pour adulte sur le marché : Spirolept®. Le tarif est libre donc d’une pharmacie à une autre, il peut y avoir un écart considérable : comparez ! Chez nous, il avoisine les 200€ ! Il peut aussi être fait dans un centre de vaccination international où chacun applique ses propres tarifs. A souligner, que le vaccin contre la leptospirose n’est pas pris en charge dans le cadre d’un remboursement par l’assurance maladie. Par contre, certains contrats de mutuelles endossent tout ou une partie du prix du vaccin. A vous de vérifier si le vôtre le prévoit ou non.

∼ Le schéma vaccinal du vaccin contre la leptospirose

Le vaccin contre la leptospirose s’effectue en 3 doses. Il faut alors injecter 2 doses à quinze jours d’intervalle (J0 et J15) puis un rappel quatre à six mois plus tard. Et enfin, tous les deux ans si l’exposition persiste (métiers à risques ou voyage au long cours).

✧ La rage

∼ Qu’est-ce que c’est la rage ? Quelle est la méthode de transmission ?

La rage est une zoonose due à un virus contenu dans la salive d’un animal contaminé. Elle peut être transmise à l’homme soit par morsure, griffures ou léchage sur une zone de votre peau lésée (égratignures, blessures…) ou sur une muqueuse. Les chiens sont à 95% responsables de la rage mais aussi les chauves-souris, les animaux sauvages et domestiques, les renards, les chats…

∼ Rage et recommandations aux voyageurs

Est-ce que la rage existe encore ? Oui. Principalement présente en Afrique et en Asie, elle provoque environ 60000 décès par an à l’échelle mondiale.

carte rage monde où peut-on attraper la rage
Carte traduite en français – Source : OMS

Le vaccin contre la rage est fortement conseillé si vous voyagez dans les zones à hauts risques selon deux critères :

  • lors d’un séjour prolongé ou aventureux avec un risque élevé de contact avec des animaux domestiques ou sauvages
  • lors d’un séjour en situation d’isolement ne permettant pas une prise en charge rapide

De plus, si vous voyagez dans des zones à risques avec des enfants en âge de marcher, il est également fortement recommandé de les faire vacciner. En effet, ils peuvent se faire mordre ou lécher plus facilement qu’un adulte. Lors de notre voyage en Amérique du Sud et en Asie, les chiens errants étaient monnaie courante. Il y en avait même un qui nous avait suivi à distance sur une randonnée de plusieurs jours en Equateur ! Même si un chien paraît amical, il peut avoir la rage alors ne le touchez pas, ne vous en approchez pas, ne le nourrissez pas. Idem pour les singes et autres bestioles.

En cas de morsure, il faut vous rendre le plus vite dans un centre antirabique pour recevoir un schéma vaccinal particulier version « post-morsure ». Si vous avez le moindre doute d’exposition, n’attendez pas. L’apparition des premiers symptômes, c’est-à-dire lorsque la rage est déclarée, signent une issue mortelle.

∼ Quel est le nom du vaccin contre la rage ? Prix + prise en charge

En France, deux vaccins antirabique sont commercialisés : vaccin rabique Pasteur® et Rabipur®. Le prix du vaccin contre la rage est variable entre les pharmacies et les Centres de Vaccinations Internationaux (CVI). Par exemple, chez nous, il est vendu aux alentours de 80€ en pharmacie contre 48€ au CVI de Dijon. Le vaccin contre la rage n’est pas pris en charge par l’assurance maladie. Par contre, certaines mutuelles endossent tout ou une partie du prix du vaccin si le contrat couvre cette dépense. A vous de vérifier !

∼ Le schéma vaccinal du vaccin contre la rage

La vaccination préventive contre la rage se réalise en 3 doses à effectuer aux jours J0, J7 et J21 (ou 28). Après avoir reçu ces 3 injections, il n’y a pas de rappels à prévoir systématiquement si vous voyagez. Néanmoins, n’hésitez pas à consulter un médecin exerçant dans un centre antirabique, ou dans un centre de vaccination internationale pour avoir plus de renseignements à ce sujet.

✦ Les méningites à méningocoques : un des vaccins à privilégier pour un tour du monde passant par l’Afrique

∼ C’est quoi une méningite ? Comment attrape-t-on une méningite à méningocoques ?

La méningite est une infection des enveloppes entourant le cerveau, appelés les méninges, causée par plusieurs types de virus, de bactéries, et de champignons. On parle de méningite à méningocoques quand elle est provoquée par la bactérie du même nom. Elle est transmise par le biais de la toux, de postillons…lors d’un contact prolongé et rapproché avec une personne contaminée.

∼ Méningites et recommandations aux voyageurs

Sévissant uniquement dans certains pays d’Afrique (=ceinture de la méningite), les méningites à méningocoques touchent un demi-million de personnes par an dans le monde. Elles peuvent évoluer vers une forme grave entraînant le décès.

La vaccination contre la méningite est recommandée si vous voyagez dans ces différents pays où la méningite est présente, particulièrement au niveau de la ceinture. Elle peut être aussi conseillée si vous savez que vous serez en contact étroit et prolongé avec la population locale et/ou si vous travaillerez dans l’humanitaire dans ces zones classées à risque. Dans le cas d’une expatriation, la question ne se pose même pas : il faut faire le vaccin.

vaccins tour du monde carte ceinture méningite en Afrique
Source : OMS

∼ Quel vaccin contre la méningite à méningocoques ? Prix + prise en charge

Il faut savoir que les bactéries provoquant ces méningites à méningocoques sont issus principalement des sérogroupes A,B, C, W et Y. Par conséquent, il existe différents vaccins :

  • contre le sérogroupe B : Bexsero® ou Trumenba® (sur le marché depuis 2021, non remboursé par la sécu)
  • le sérogroupe C : Menjugate 10® ou Neisvac®
  • les sérogroupes A, C, W-135 et Y : Menveo® ou Nimenrix® qui sont des vaccins tétravalents

Seul le vaccin contre le sérogroupe C est remboursé par l’assurance maladie. Les autres peuvent être pris en charge à 65% par la sécu sous certaines conditions. Par contre, les mutuelles endossent tout ou une partie du prix du vaccin selon le contrat souscrit. A vous de vérifier si le vôtre prévoit ce genre de remboursement.

D’une manière générale, le vaccin recommandé contre la méningite à méningocoques dans le cadre d’un tour du monde sera Menveo® ou Nimenrix®. Son prix oscille autour de 50€ en fonction des pharmacies et des centres de vaccinations internationaux.

∼ Le schéma vaccinal des vaccins contre la méningite

En France, le vaccin contre la méningite à méningocoque de sérogroupe C est obligatoire chez les nourrissons nés à partir du 1er Janvier 2018 avec une première dose à 5 mois suivie d’un rappel. À partir de l’âge de 1 an et jusqu’à 24 ans inclus, une dose unique est recommandée pour ceux qui n’ont pas déjà été vaccinés.

Depuis avril 2022, le vaccin contre la méningite à méningocoque de sérogroupe B est recommandé pour tous les nourrissons avant l’âge de 2 ans avec une première dose à 3 mois.

Enfin, concernant le vaccin tétravalent A, C, W-135 et Y, recommandé aux voyageurs, une seule dose suffit. La durée de protection de ce vaccin serait d’environ 5 ans, à renouveler si vous êtes exposés. Quoiqu’il en soit, rien ne vaut une consultation médicale. Elle vous permettra d’avoir toutes les infos utiles sur ces 3 vaccins notamment concernant l’âge auquel effectuer les doses et les dates de rappels éventuels.

BON A SAVOIRLa vaccination contre les infections à méningocoques avec un vaccin A, C, W135, Y est obligatoire pour obtenir un visa concernant les personnes voulant effectuer le pèlerinage à la Mecque en Arabie Saoudite. Elle doit être attestée par un certificat international de vaccination où doit figurer l’étiquette du vaccin, c’est-à-dire le nom + le numéro de lot. Le vaccin doit dater de moins de 3 ans et de plus de 1O jours. La durée administrative de validité de la vaccination par le vaccin méningococcique tétravalent conjugué A, C, W-135, Y est de 5 ans en indiquant sur le certificat international de vaccination qu’il s’agit d’un vaccin conjugué (conjugate tetravalent ACYW meningoccal vaccine). En l’absence de l’indication de vaccin conjugué, la validité administrative du certificat international de vaccination est de 3 ans.

✧ L’encéphalite japonaise

∼ C’est quoi l’encéphalite japonaise ? Comment attrape-t-on l’encéphalite japonaise ?

L’encéphalite japonaise est transmise à l’homme par une piqûre de moustiques infectés par un virus. Il existe différentes espèces de moustiques, mais ce sont les Culex qui sont vecteurs de l’encéphalite japonaise. Cette maladie qui s’attaque généralement au cerveau sévit principalement en zone rurale ,notamment à proximité des porcheries et des rizières. Bien entendu, l’encéphalite se retrouvera aussi plus facilement dans les aires tropicales ainsi qu’en période de mousson.

∼ Encéphalite japonaise et recommandation aux voyageurs

L’encéphalite japonaise est présente en Asie du Sud-Est et en Océanie où des milliers de personnes sont contaminées chaque année amenant à des décès lors des cas les plus graves. Voici une liste des pays à risque de transmission de l’encéphalite japonaise incluant les zones et les saisons de transmission.

liste pays risque encéphalite japonaise

Le vaccin est recommandé si vous envisagez une expatriation dans un des pays à risques, si vous voyagez dans des zones où il y a des rizières, des élevages de porcs c’est-à-dire là où une transmission du virus est possible. Pensez-y aussi si vous voulez faire un tour du monde en vélo, ou encore camper régulièrement. Pourquoi ? Parce qu’étant souvent à l’extérieur, vous serez plus exposés aux piqûres.

D’une manière générale, le vaccin contre l’encéphalite japonaise est recommandé si vous voyagez dans un des pays où le virus est présent. Néanmoins, ce vaccin étant onéreux, nous vous conseillons d’en parler avec un médecin qui saura vous conseiller au mieux en fonction du type de voyage que vous allez faire.

∼ Quel vaccin pour l’encéphalite japonaise ? Prix + prise en charge

En France, il n’existe qu’un seul vaccin contre l’encéphalite japonaise : Ixiaro®. Le prix varie entre les pharmacies et les centres de vaccinations internationaux. Chez nous, il se trouve aux alentours de 130€ en pharmacie contre 80€ au centre de vaccination à Dijon. Le vaccin contre l’encéphalite japonaise n’est pas remboursé par l’assurance maladie. Par contre, certains contrats de mutuelles prennent en charge tout ou une partie du prix du vaccin. A vous de vérifier si le vôtre le prévoit ou non.

∼ Le schéma vaccinal du vaccin contre l’encéphalite japonaise

Le schéma vaccinal commence à partir de l’âge de 2 mois et il sera différent en fonction de votre âge. En voici donc les détails ci-dessous.

Pour les enfants de 2 mois à 17 ans révolus :

  • 2 injections espacées de 28 jours à J0 et J28 (1/2 dose entre 2 mois et 3 ans).
  • Une dose de rappel 12 à 24 mois après la primo vaccination (12 mois en cas d’exposition continue au risque infectieux).

Pour les adultes de 18 à 65 ans :  

  • 2 injections espacées de 28 jours à J0 et J28.
  • Une dose de rappel 12 à 24 mois après la primovaccination (12 mois en cas d’exposition continue au risque infectieux).
  • Une deuxième dose de rappel est à envisager dix ans plus tard en cas de nouvelle exposition au risque infectieux.

Concernant les adultes de plus de 65 ans

  • 2 injections espacées de 28 jours à J0 et J28.
  • Ne pas attendre 12 mois après la primovaccination pour administrer la dose de rappel  en cas de nouvelle exposition ou d’exposition continue au risque infectieux, car le réponse immunitaire est plus faible à cet âge.

BON A SAVOIRLa primo-vaccination contre l’encéphalite japonaise ne sera vraiment complète qu’avec les 2 doses. Si vous ne pouvez pas faire la deuxième dose avant votre départ, il faudra la réaliser dans le pays de destination. Donc il faudra vous assurer de la disponibilité du vaccin Ixiaro® dans le pays parce que le rappel doit être réalisé avec le même vaccin. Au pire, il est possible de faire ce schéma vaccinal en accéléré à J0, J7 pour les adultes entre 18 et 65 ans.

✦ L’encéphalite à tiques

∼ Qu’est-ce qu’une encéphalite à tiques ? Comment l’encéphalite à tiques se transmet-elle ?

L’encéphalite à tiques est une maladie virale transmise à l’homme par la piqûre d’une tique infectée. L’infestation peut également avoir lieu via des produits à base de lait cru contaminé. L’encéphalite à tiques provoque une inflammation du cerveau (=encéphalite) pouvant entraîner d’autres troubles (méningés, visuels, sensoriels, paralysie…). Seul un très faible pourcentage des personnes infectées décèdent.

∼ Encéphalite à tiques et recommandation aux voyageurs

L’encéphalite à tiques est une maladie atteignant quelques milliers de personnes chaque année. Elle intervient essentiellement entre le printemps et l’automne dans la plupart des pays de l’Europe de l’Est et dans certains pays hors Europe.

Le vaccin peut être envisagé si vous devez séjourner en zone rurale ou boisée des régions où le virus persiste jusqu’à 1500 mètres d’altitude, du printemps à l’automne. Selon nous, ce vaccin peut être utile si vous prévoyez de camper, ou de faire des randonnées dans les bois. Par contre, n’hésitez pas à discuter avec un médecin, du type de voyage que vous envisagez dans ces pays afin de savoir s’il est recommandé ou non (dans votre cas !) de vous faire vacciner.

Pour information, voici une liste des pays où l’encéphalite à tiques est endémique : Allemagne, Autriche, Estonie, Finlande, Lettonie, Lituanie, Pologne, République tchèque, Russie occidentale, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse.

Pour les autres pays ci-dessous, la vaccination est à étudier au cas par cas.

  • en Europe : Albanie, Arménie, Belgique, Biélorussie, Bosnie, Bulgarie, Croatie, Danemark, France, Hongrie, Italie, Kazakhstan, Macédoine, Moldavie, Monténégro, Norvège, Pays-Bas, Roumanie, Royaume-Uni, Serbie et Ukraine
  • hors Europe : Chine (Nord-Est et Nord-Ouest), Corée du Sud, Japon, Kirghizstan, Mongolie et Russie orientale

∼ Quel est le nom du vaccin contre l’encéphalite à tiques ? Prix + prise en charge

En France, il existe 3 vaccins contre l’encéphalite à tiques en fonction de votre âge : Encepur® (à partir de 12 ans), Ticovac® enfant (de 1 an à 15 ans révolus) et Ticovac® adulte (à partir de 16 ans). Le prix varie d’une pharmacie à l’autre et entre les différents centres de vaccinations internationaux. Pour vous donner un ordre d’idée, nous le trouvons aux alentours de 50-60€ chez nous. Ces vaccins ne sont pas remboursés par l’assurance maladie. Par contre, certaines mutuelles prennent en charge tout ou une partie du prix du vaccin si le contrat souscrit le prévoit. A vous de vérifier !

∼ Le schéma vaccinal du vaccin de l’encéphalite à tiques

Le vaccin contre l’encéphalite à tiques comprend 3 doses. Le schéma vaccinal va dépendre de votre âge comme nous l’avons détaillé ci-dessous.

  • Encepur® (à partir de 12 ans) : 3 doses à administrer. La première à J0, la deuxième entre le 1er et le 3ème mois, puis la dernière entre le 9ème et le 12ème mois après la seconde dose. Premier rappel : 12 à 18 mois après la 3ème dose de primo-vaccination.
  • Ticovac® enfant (de 1an à 15 révolus) et Ticovac® adulte (à partir de 16 ans) présentent exactement le même schéma. La première à J0, la deuxième entre le 1er et le 3ème mois après la première dose, puis la dernière entre le cinquième et le douzième mois après la seconde dose. Premier rappel : 3 ans après la 3ème dose de primo-vaccination.

Si vous partez en voyage précipitamment, vous pouvez faire ce schéma vaccinal en accéléré :

  • Ticovac® enfant et Ticovac® adulte : 3 doses à J0, à J14, puis entre 5 à 12 mois après la 2ème dose
  • Encepur® : 3 doses à J0, à J7 et à J21.

✧ La fièvre typhoïde : un des vaccins principal à faire pour un tour du monde

∼ C’est quoi la fièvre typhoïde ?

La fièvre typhoïde est une maladie d’origine bactérienne à transmission oro-fécale. Ok dis comme ça, c’est dégoutant et vous vous demandez sûrement quel est le vecteur de la fièvre typhoïde ? Ehh bien, c’est l’homme. La contamination a lieu par ingestion d’eau ou d’aliments ayant subi une contamination fécale d’origine humaine. Elle se traduit par des symptômes fiévreux, des douleurs abdominales, des maux de tête, une anorexie, de la fatigue et dans les cas les plus graves, elle conduit au décès (10% des cas).

∼ Fièvre typhoïde et recommandations aux voyageurs

Pourquoi se faire vacciner contre la typhoïde ? La carte ci-dessous parle d’elle-même : la typhoïde est présente quasiment partout au niveau mondial. Touchant plus de 20 millions de personnes, la typhoïde fait des ravages dans les pays en voie de développement et dans ceux à l’hygiène précaire comme en Asie du Sud, en Afrique et en Amérique latine principalement.

Le vaccin contre la fièvre typhoïde est fortement recommandé si vous prévoyez de voyager dans les pays (à plus ou moins long terme) où le risque infectieux est présent. Malheureusement, la situation sanitaire étant parfois désastreuse (pas de tout-à-l’égout ni de traitement des eaux usées par exemple) dans certains pays, il faudra appliquer quelques règles supplémentaires. Tout comme vous pensez à vous protéger des moustiques, pensez à adopter des mesures préventives. Pour avoir connu une mésaventure en buvant de l’eau contaminée, nous vous conseillons vivement d’opter pour un système permettant de rendre l’eau potable en voyage. Personnellement, nous avons opté pour le Steripen Ultra mais malgré tout restez vigilants : lavez-vous les mains régulièrement, laver les aliments crus avec de l’eau de qualité, ne mangez pas d’aliments non pasteurisés en particulier le beurre et le lait, etc…

∼ Comment s’appelle le vaccin contre la typhoïde ? Prix + prise en charge

En France, il n’existe qu’un seul vaccin contre la typhoïde : le Typhim Vi®. Sachez qu’un autre vaccin combiné typhoïde + hépatite A (à partir de 16 ans) est disponible sur le marché français : Tyavax®. Ces vaccins ne sont pas remboursés par l’assurance maladie. Par contre, certaines mutuelles proposent des contrats où les vaccins à destination des voyageurs sont pris en charge. Alors vérifiez le vôtre ! Comptez environ 60€ l’injection.

∼ Le schéma vaccinal du vaccin contre la fièvre typhoïde ?

Alors le départ approche mais quand faire le vaccin contre la typhoïde ? Au moins 15 jours avant le voyage parce que l’immunité n’est acquise qu’environ 15 jours après l’injection du vaccin donc anticipez la prise de rendez-vous auprès d’un médecin. Par contre, bonne nouvelle, il ne nécessite qu’une seule dose. Un rappel est à prévoir tous les 3 ans surtout si vous voyagez régulièrement dans ces pays à risque de transmission de typhoïde.

Selon nous, le vaccin contre la typhoïde est indispensable pour un tour du monde. En effet, chaque personne ayant besoin de boire et de manger, les risques au quotidien sont bien trop élevés. Bien sûr, la vaccination vient en complément des mesures d’hygiènes citées plus-haut. Ceci est notre opinion personnelle et en aucun cas, un exemple à suivre. N’oubliez pas de consulter un professionnel médical pour en discuter.

✦ L’hépatite A

∼ C’est quoi l’hépatite A ? Quelle est la méthode de transmission ?

L’hépatite A est une inflammation du foie provoquée par un virus se trouvant dans les selles de personnes infectées. L’hépatite A se transmet par le biais de l’eau, d’aliments contaminés par des matières fécales, de main souillées mais aussi lors de rapports sexuels. Sa forme la plus grave peut entraîner une greffe du foie mais la plupart du temps c’est une maladie dont on guérit.

∼ Hépatite A et recommandations pour les voyageurs

Répandue dans les pays où l’hygiène collective (assainissement de l’eau…) et personnelle (lavage des mains, nettoyage de la nourriture avec de l’eau « propre »…) est très faible, l’hépatite A touche environ 1,4 million de personnes par an au niveau mondial.

Alors, pourquoi faire le vaccin de l’hépatite A ? Ce dernier est recommandé si vous voyagez dans les pays dont l’hygiène est précaire, et ce, peu importe la durée du séjour. Mais également chez les personnes souffrant d’une maladie chronique du foie ou de mucoviscidose, chez les personnes greffées ou en attente de greffe et chez les personnes vivant avec le VIH. Et puis, comme vous pouvez le constater sur la carte, l’hépatite A est présente dans beaucoup de pays du monde. Tout comme la typhoïde, c’est un des vaccins indispensables selon nous, pour un tour du monde. Là encore, rien ne vaut une consultation médicale, chaque cas étant spécifique.

∼ Quel vaccin pour l’hépatite A ? Prix + prise en charge

En France, il y a différents vaccins monovalents pour lutter contre l’hépatite A en fonction de votre âge :

  • Enfants de 1 an à 15 ans révolus : Avaxim 80® ou Havrix 720®
  • A partir de l’âge de 16 ans : Avaxim 160® ou Havrix 1440®
  • Adulte à partir de 18 ans : Vaqta 50®

A noter qu’il existe aussi des vaccins combinés :

  • hépatite A + hépatite B connu sous le nom de Twinrix adulte® (à partir de 16 ans).
  • vaccin combiné hépatite A + typhoïde (à partir de 16 ans) : Tyavax®.

Les vaccins contre l’hépatite A uniquement peuvent être remboursés par l’assurance maladie si vous souffrez de certaines maladies chroniques. Les vaccins combinés, quant à eux, ne sont jamais pris en charge par la sécu. Par contre, certaines mutuelles couvrent tout ou une partie du prix du vaccin selon le contrat souscrit. A savoir, que les vaccins monovalents coûtent aux alentours de 25€ en pharmacie tandis que les combinés montent jusqu’à 100€.

∼ Le schéma vaccinal du vaccin contre l’hépatite A

Quand se faire vacciner contre l’hépatite A ? Que cela soit pour les vaccins monovalents, ou les vaccins combinés, la première dose doit avoir lieu au moins 15 jours avant un départ à l’étranger. Pour les vaccins monovalents (Avaxim 80®, Havrix 720®, Avaxim 160®, Havrix 1440® et Vaqta 50® ), une dose de rappel est à effectuer 6 mois après la première injection. Pour le vaccin combiné Twinrix adulte®, 2 doses de rappel seront à faire un mois et 6 mois après la première injection. Quant au Tyavax®, une dose de rappel doit être faite avec un vaccin monovalent hépatite A entre 6 à 12 mois après la première dose pour une protection sur le long terme.

BON A SAVOIR︱Si vous suivez le schéma vaccinal complet contre l’hépatite A, vous êtes immunisé à vie normalement. Nous concernant, nous avons quand même demandé confirmation auprès d’un médecin d’un centre de vaccination international. Nous vous conseillons de faire de même.

✧ L’hépatite B

∼ C’est quoi l’hépatite B ? Comment attrape-t-on le virus de l’hépatite B ?

L’hépatite B est maladie virale affectant le foie. A la différence de l’hépatite A, celle-ci se transmet par le sang (aiguilles, transfusion, matériel non stérilisés lors de tatouages par exemple…), les fluides et sécrétions corporels (rapports sexuels non protégés, salive, etc…) ainsi que de la mère à l’enfant au stade de la grossesse si la mère est contaminée. L’hépatite B est dangereuse car si elle devient chronique, elle peut causer une cirrhose ou pire un cancer du foie.

Vous pouvez réaliser un dépistage de l’hépatite B gratuitement dans un Centre Gratuit d’Information, de Dépistage et de Diagnostic (CeGIDD) en France. Ce test réalisé à l’aide d’une prise de sang est idéal si vous avez le moindre doute suite à une exposition éventuelle (au retour d’un voyage par exemple). Ou tout simplement pour savoir si vous êtes immunisé contre l’hépatite B (suite à un vaccin ou à une hépatite B guérie), grâce à la présence d’un taux suffisant d’anti-corps antiHBS dans les résultats. Pour savoir où se trouve le centre de dépistage le plus proche de chez vous, consultez cette carte.

∼ Hépatite B et recommandations aux voyageurs

Extrêmement contagieuse, l’hépatite B a infecté environ 2 milliards de personnes sur terre. C’est énorme ! En tant que voyageur, il est simplement recommandé de se faire vacciner contre l’hépatite B si vous vous rendez dans des pays de forte endémie. Gardez en tête que la meilleure solution pour se protéger contre l’hépatite B est le vaccin.

carte pays hépatite b monde vaccins tour du monde  lequel choisir
Source : Sanofi

∼ Quel est le nom commercial du vaccin contre l’hépatite B ? Prix + prise en charge

En France, il y a différents vaccins monovalents pour lutter contre l’hépatite B en fonction de l’âge :

  • Nourrissons et enfants jusqu’à 15 ans révolus : Engerix® B 10 μg ou HBVaxpro® 5 μg
  • A partir de 16 ans : Engerix® B 20 μg ou HBVaxpro® 10 μg

Comme cité dans la partie consacrée à l’hépatite A, il existe un vaccin combiné hépatite A + hépatite B connu sous le nom de Twinrix adulte® (à partir de 16 ans). Seuls les vaccins monovalents sont remboursés par l’assurance maladie en France. Les vaccins combinés ne le sont jamais. Par contre, certaines mutuelles prennent en charge tout ou une partie du prix du vaccin selon le contrat souscrit donc vérifiez le vôtre. Quant au prix du vaccin contre l’hépatite B, comptez aux alentours de 20€.

∼ Quel est le schéma vaccinal du vaccin contre l’hépatite B ?

Depuis le 1er Janvier 2018 en France, le vaccin de l’hépatite B est obligatoire chez les nourrissons à partir de l’âge de 2 mois. Le schéma vaccinal classique du vaccin contre l’hépatite B est de 3 doses. S’il est suivi correctement, la protection vaccinale serait à vie. Vérifiez quand même auprès d’un médecin.

  • Pour les personnes qui n’ont pas été vaccinées à la naissance, 2 doses seront administrées à au moins un mois d’intervalle puis une 3ème dose entre 6 et 12 mois après la première dose.
  • Pour les enfants entre 11 et 15 ans : soit 3 doses peut importe le vaccin monovalent, soit 2 doses avec Engerix® B 20 μg uniquement et en respectant un intervalle de 6 mois entre les 2 doses + ’absence de risque élevé d’infection par le virus de l’hépatite B durant cette période.

Pour les voyageurs pressés désirant obtenir une couverture vaccinale rapide, il est possible de faire un schéma vaccinal accéléré. Concernant les adultes, 3 doses d’Engerix® B 20 μg uniquement à J0, J7 et J21 en primo-vaccination avec un rappel 12 mois après la première dose. Pour les enfants jusqu’à 15 ans inclus, 3 doses d’Engerix® B 10 μg à 0, 1 et 2 mois avec un rappel 12 mois après la première dose.

✦ La fièvre jaune

∼ Quelle est la cause de la fièvre jaune ? Quelle est la méthode de transmission de la fièvre jaune ?

La fièvre jaune est une maladie virale transmise à l’homme par certaines espèces de moustiques. Sous sa forme bénigne, la fièvre jaune s’apparente à une grippe (fièvre, douleurs musculaires, frissons, maux de tête). En revanche, dans sa forme grave, elle conduit à des hémorragies, des problèmes rénaux, et un ictère. Dans le jargon populaire un ictère est appelé plus communément la jaunisse. C’est pourquoi la fièvre jaune s’appelle comme ça. Si elle s’aggrave encore, elle peut conduire à la mort. Autrement quand la fièvre jaune arrive à être soignée, le malade est immunisé à vie.

Juste pour info, vous entendrez peut-être parler de fièvre amarile qui est l’autre nom de la fièvre jaune.

∼ Fièvre jaune et recommandations aux voyageurs

En premier lieu, il faut savoir que les foyers de fièvre jaune se trouvent en Amérique du Sud et en Afrique. Environ 200000 cas sont détectés par an ce qui parait peu comparé à d’autres maladies comme l’hépatite B touchant 2 milliards de personnes. Cependant ces chiffres ne sont pas à prendre à la légère. La vaccination contre la fièvre jaune est recommandée pour les voyageurs à partir de l’âge de 9 mois visitant des pays où le risque de transmission du virus est persistant ou périodique. De même, si vous envisagez des treks en forêt ou dans la jungle amazonienne, une double protection serait judicieuse : vaccin + protection anti-moustiques. N’hésitez pas à consulter notre article sur la trousse à pharmacie idéale pour un tour du monde.

carte quel pays exige le vaccin contre la fièvre jaune blog voyage vaccins tour du monde
Source : Wanda

En second lieu, nous allons répondre à une question qui nous ait posée régulièrement : est-ce que le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire ? OUI et NON. En France, la vaccination est obligatoire pour les enfants de plus d’1 an et les adultes voyageant ou habitant en Guyane. Ensuite, sachez que certains pays exigent obligatoirement le vaccin avant d’entrer sur leur territoire notamment en Amérique du Sud et en Afrique. A l’inverse, la vaccination contre la fièvre jaune pourra être réclamée si vous avez voyagé dans un pays où le virus circule. Par exemple, vous décollez du Nigeria pour atterrir en Indonésie, il faudra être vacciné sinon l’entrée vous sera refusée même si il n’y a pas de fièvre jaune en Asie. Tout dépend du pays de provenance. Ce sont des données importantes à prendre en ligne de compte dans un itinéraire pour un tour du monde.

P’tit bonus

Pour vous aider à y voir plus clair, Santé Publique France sort un hors série annuel destiné aux recommandations sanitaires pour les voyageurs. Nous avons extrait ce tableau hyper complet sur l’obligation vaccinale contre la fièvre jaune (ou pas) par pays. Toutefois, gardez en tête que cette liste peut évoluer en même temps que la situation épidémiologique d’un pays. Par conséquent, renseignez-vous bien avant votre départ sur le site du ministère des affaires étrangères.

quels vaccins pour un tour du monde tableau pays vaccin fièvre jaune
Source : BEH 2022

∼ Comment appelle-t-on le vaccin de la fièvre jaune ? Prix + prise en charge + où se faire vacciner contre la fièvre jaune ?

En France, il n’existe qu’un seul vaccin appelé Stamaril®. A noter que le vaccin contre la fièvre jaune ne peut être réalisé que dans un centre de vaccination anti-amarile agréé par les autorités sanitaires. Les tarifs varient d’un centre à un autre donc faites vos comparatifs. Par exemple, le centre de Dijon affiche un prix de 50€ contre 79€ à l’institut Pasteur à Paris. Le vaccin n’est pas remboursé par l’assurance maladie. Par contre, certaines mutuelles prennent en charge tout ou une partie du prix du vaccin si le contrat le prévoit.

La fièvre jaune peut faire partie des vaccins à prendre en ligne de compte lors d’un tour du monde. N’hésitez pas prendre un rendez-vous auprès d’un centre pour avoir une consultation auprès d’un « médecin de voyage ».

BON A SAVOIRLe centre de vaccination internationale vous délivrera un certificat international de vaccination suite au vaccin de la fièvre jaune. Il est valide à partir du 10ème jour après la première dose de vaccin. Ne vous faites donc pas vacciner 2 jours avant le départ ! En cas de besoin d’un rappel, le certificat est valable immédiatement après l’injection. Ce document est indispensable pour entrer dans certains pays, il faudra toujours l’avoir avec vous. La durée de validité administrative du certificat est à vie. Un duplicata peut être émis uniquement dans le centre où vous vous êtes fait vacciné moyennant un paiement.

certificat international de vaccination

∼ Le schéma vaccinal du vaccin anti-amarile

Le schéma vaccinal de la fièvre jaune est assez simple. Une dose unique peut être administrée à partir de l’âge de 9 mois (exceptionnellement entre 6 et 9 mois, dans des circonstances particulières).

Cependant, il peut être recommandé d’effectuer un rappel dans ces cas suivants :

  • Femmes primo-vaccinées en cours de grossesse, personnes vivant avec le VIH et personnes immunodéprimées : une seconde dose est recommandée dix ans plus tard.
  • Personnes dont la vaccination contre la fièvre jaune date de plus de dix ans : une seconde dose est recommandée en cas de voyage dans un pays où l’épidémie sévit.
  • Pour les enfants vaccinés avant l’âge de 2 ans : une seconde dose est recommandée à partir de l’âge de 6 ans en cas de nouveau voyage en zone d’endémie.

Est-ce que le vaccin contre la fièvre jaune est à vie ? Voici une des questions que nous nous sommes posées car depuis 2016, il semblerait que les personnes vaccinées soient immunisées à vie (contre 10 ans auparavant). Avant de partir en Australie, nous avons eu un rdv dans un centre pour faire le point sur nos vaccins. Notre première dose ayant plus de 10 ans et l’immunité n’étant pas tout à fait prouvée, le médecin nous a conseillé de faire un rappel à notre grande surprise. Comme quoi, rien ne vaut un avis médical.

Où se faire vacciner ?

Nous avons vu précédemment les différents vaccins qu’il est possible de réaliser avant de partir en tour du monde. Maintenant, il est donc intéressant de savoir où et auprès de qui pouvoir les effectuer :

  • chez un médecin généraliste : c’est l’option que nous avons choisie. L’avantage est que la consultation médicale est remboursée. L’inconvénient est que vous devez aller chercher vous-même vos vaccins en pharmacie et les stocker dans votre frigo avant votre rdv médical.
  • auprès des infirmiers libéraux : ils peuvent vacciner mais il faudra obtenir au préalable une ordonnance de votre médecin traitant.
  • en pharmacie : certains vaccins peuvent être réalisé en pharmacie à condition d’avoir une ordonnance. Il faudra vous rapprocher d’une pharmacie proche de chez vous pour obtenir les informations nécessaires.
  • auprès des sages-femmes : certains vaccins peuvent être prescrits et administrés par elles mais dans le cadre d’un suivi médical. Elles ne réalisent pas les vaccins dans le cadre « du voyage ».

✴ Faire les vaccins pour un tour du monde dans des centres spécialisés

  • dans un centre de vaccination internationale : il y a plusieurs avantages à réaliser ses vaccins pour un tour du monde ou autre périple ici. En effet, la consultation médicale est dispensée par un médecin spécialiste des maladies rencontrées en voyage et les vaccins sont disponibles sur place. Si vous ne prenez rendez-vous que pour une consultation « conseils aux voyageurs » , celle-ci vous sera facturée car elle n’est pas prise en charge par la sécu. En revanche, si vous vous faites vacciner lors de cette première consultation vous ne paierez que le prix du (des) injections vaccinales. Idem si vous devez revenir pour faire des rappels, la consultation ne sera pas facturée. Enfin, seul ce type de centre délivre le vaccin contre la fièvre jaune. Trouvez un centre agrée en France près de chez vous.

BON A SAVOIR︱Depuis le 1er juin 2020, les vaccins remboursables du calendrier des vaccinations, les rappels et rattrapages vaccinaux administrés dans les centres de vaccination antiamarile sont pris en charge par la sécurité sociale pour la part obligatoire.

  • dans un institut Pasteur : ce lieu propose également des consultations aux voyageurs et vous pouvez y réaliser tous vos vaccins pour un tour du monde. Il est aussi en mesure de réaliser le vaccin contre la fièvre jaune. Par contre, les prix sont souvent plus élevés. Il y en a un à Paris et un à Lille.
  • dans un centre antirabique : ces centres sont dédiés au vaccin contre la rage. Voici la liste.
  • dans un centre PMI (Protection Maternelle et Infantile)
  • dans un CeGIDD (Centre Gratuit d’Information, de Dépistage et de Diagnostic). Trouvez un centre près de chez vous ici.

BON A SAVOIR︱Si vous allez dans un centre PMI ou CeGIDD, les vaccinations obligatoires et recommandées du calendrier des vaccinations sont gratuites.

Le budget des vaccins pour un tour du monde

Alors oui, en prévision d’un tour du monde, les vaccins peuvent représenter un budget vraiment conséquent. Ehh oui, les vaccins gratuits pour un voyage c’est de la science fiction. A moins d’avoir un excellent contrat de mutuelle complémentaire et d’en faire quelques uns dans les PMI ou CeGIDD. Pour info, les vaccins nous ont coûté environ 500 euros chacun !

Pour notre part, nous avons préféré partir l’esprit tranquille. C’est pourquoi, Seb a fait tous les vaccins sauf la méningite et l’encéphalite à tiques. Quant à moi, même si je déteste les piqûres, j’ai fait tous les vaccins sauf l’encéphalite à tiques. Inutile de préciser que ces vaccinations ont pesé lourd dans notre budget des préparatifs du tour du monde mais nous ne voulions pas faire l’impasse sur la santé. Nos choix ont été défini suite à de multiples rdv médicaux pour évaluer notre voyage, la nécessité de tel ou tel vaccin et établir notre pharmacie. Avec le recul, seule la méningite ne m’aurai pas été nécessaire car finalement nous ne sommes pas allés en Afrique.

Enfin, tout le monde connaît ce dicton : mieux vaut prévenir que guérir ! Les vaccins pour un tour du monde : une question de temps !

Les vaccins pour un tour du monde : une question de temps !

Faire des vaccins avant un voyage, ça prends du temps ! D’autant plus, lorsqu’il y a des rappels à faire. Alors, anticipez ! Nous vous conseillons de vous y prendre au moins 6 mois avant le départ, histoire de partir serein. Et puis, votre porte monnaie vous remerciera d’étaler les dépenses, croyez-nous.

Bien entendu, il est possible de faire certains vaccins selon un schéma vaccinal accéléré, au cas où vous décideriez de tout plaquer à la dernière minute et de partir à l’aventure. Pour cette dernière méthode, nous vous préconisons de prendre rdv auprès d’un médecin qui saura vous expliquer tout cela en détail.

Pour aller plus loin

Voici une liste, non exhaustive, de sites sur lesquels nous nous sommes appuyés pour écrire l’article. Ils peuvent également vous servir si vous voulez avoir plus de renseignements.

Voilà ! Vous savez tout sur les vaccins qu’il est possible de réaliser pour un voyage au long cours, un tour du monde, une expatriation, etc… Libre à vous de passer par la case piqûre ou non ! Pour terminer, n’oubliez pas que rien ne remplace une visite médicale.

➳ Cet article vous a-t-il été utile ? Quels vaccins avez-vous réalisé pour vos voyages ? Dites-le nous en commentaire. N’hésitez pas à consulter nos autres articles sur la préparation d’un tour du monde ou encore « les tips des Loulous » .

signature animée blog de voyage tour du monde des loulous

Avez-vous aimé cet article ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
  • Sab
    19 mai 2022

    Merci beaucoup pour votre article, il m’a permis d’y voir plus clair !!

    • Les Loulous
      20 mai 2022

      Avec plaisir Sab ! C’est vrai que ce n’est toujours simple de s’y retrouver dans les vaccins