Voyager à l’étranger c’est top, à condition que le séjour se déroule sans souci médical. Parce que là, ça peut vite devenir une galère en plus de voir vos économies fondrent comme neige au soleil ! En effet, les soins à l’étranger peuvent parfois atteindre des montants à 6 ou 7 chiffres. Oui, oui, vous lisez bien ! Evidemment, souscrire une assurance voyage internationale est indispensable notamment dans le cadre de séjour de longue durée. Mais, nous allons voir dans cet article, que la sécurité sociale française peut aussi couvrir vos frais de santé lors d’un voyage à l’étranger. Alors, voyons ensemble les conditions, les pays où cela est applicable et les alternatives pour continuer à garder vos droits « santé » en voyage.


SOMMAIRE – Sécurité sociale et voyage

➳ 1.  La couverture de la sécurité sociale lors d’un voyage à l’étranger

➳ 2. Voyager en Europe : prise en charge des frais médicaux

➳ 3. Voyager hors Europe : sécurité sociale et remboursement des frais

➳ 4. Comment garder la Sécurité Sociale à l’étranger ?

 5. Faut-il garder sa mutuelle en voyage ?


La couverture de la sécurité sociale lors d’un voyage à l’étranger

Tout d’abord, nous tenons à clarifier une chose. Est-ce que la carte vitale fonctionne à l’étranger ? La réponse est NON. La carte vitale est valable uniquement en France et dans les DOM.

Ceci étant dit, passons à la question qui vous brûle les lèvres. « Est-ce que mes droits sont conservés auprès de la sécurité sociale si je pars en voyage ? » Eh bien, nous sommes au regret de vous dire que cela dépendra de votre situation. Mais, comme nous prenons à coeur d’écrire des articles qualitatifs, nous avons contacté notre CPAM pour avoir plus d’infos. Avant toute chose, sachez que pour être affilié à la sécurité sociale française, il faut avoir une résidence stable et régulière en France, travailler en France, être demandeur d’emploi indemnisé ou être retraité du régime de sécurité sociale. Cette petite piqûre de rappel vous permettra de bien comprendre la suite.

Pour faire simple, vos droits à la sécurité sociale sont maintenus :

  • pour un voyage de moins de 3 mois
  • durant 12 mois suivant le principe de portabilité
  • si vous êtes détaché à l’étranger dans le cadre professionnel
  • si vous partez faire des études ailleurs mais cela dépendra du pays de destination et de votre âge

✴ Fin des droits à la sécurité sociale lors d’un voyage

L’affiliation à la sécu dépend des critères cités ci-dessus, mais aussi essentiellement sur le principe de résidence. Il faut savoir que la sécu réalise des contrôles aléatoires de résidence. Il faudra alors fournir des justificatifs pour prouver que vous habitez en France de manière régulière. Evidemment, si vous êtes partis en tour du monde, vous ne pourrez rien présenter du tout donc vos droits à la sécu seront clôturés. Au même titre que les demandeurs d’emploi qui suspendent leurs droits (=allocations) pour faire un voyage au long cours. Enfin, même si la portabilité vous octroyait 12 mois de couverture sociale après l’arrêt de votre cotisation mais que vous vous prenez un contrôle de résidence tout en étant à l’étranger depuis x temps, vos droits seront fermés.

Donc voilà, avis aux tourdumondistes, gardez en tête qu’il y a fort à parier que vos droits à la sécurité sociale soient clos en rentrant. Après, rassurez-vous, à votre retour, il suffit de retrouver un job pour qu’ils soient réouverts.

Voyager en Europe : prise en charge des frais médicaux

Nous venons de répondre à la question tour du monde/sécurité sociale. Maintenant, voyons comment cela se passe si vous séjournez en Europe. Alors…bonne nouvelle ! Si vous voyagez en Europe, vous pouvez bénéficier de la prise en charge des frais médicaux grâce à la Carte Européenne d’Assurance Maladie, abrégée CEAM.

✴ La CEAM, c’est quoi ?

En gros, c’est un peu comme une carte vitale qui atteste que vous êtes bien affilié à une caisse d’assurance maladie dans votre pays de résidence.

La Carte Européenne d’Assurance Maladie est donc une carte qui vous permet d’avoir droit à une prise en charge pour les soins de santé médicalement nécessaires, survenus à l’occasion de séjours temporaires uniquement dans les pays de l’Union Européenne, de l’Espace Economique Européen (EEE) (=Norvège, Liechtenstein, Islande), en Suisse et au Royaume-Uni.

La CEAM couvre les soins médicalement urgents (angine, membre cassé…) mais aussi la grossesse et l’accouchement. Sachez également que si vous souffrez d’une maladie chronique (par exemple, une maladie rénale entraînant des dialyses) ou préexistante à votre voyage dans un des pays cités ci-dessus, la CEAM prendra en charge les soins selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays de séjour.

BON A SAVOIR︱La Carte Européenne d’Assurance Maladie ne fonctionne pas dans le cadre de soins programmés, c’est-à-dire si vous voyagez dans le but de recevoir un traitement médical. A noter aussi que la CEAM est rarement acceptée dans les hôpitaux privés en Europe.

La CEAM a le même format que la carte vitale. Elle comporte aussi différentes infos : nom/prénom/date de naissance/n°de sécurité sociale/n° d’identification de l’institution/n° d’identification de la carte et date d’expiration.

sécurité sociale voyage carte européenne d'assurance maladie comment s'en servir

✴ Quels sont les pays couverts par la CEAM ?

Comme spécifié, la CEAM est valable dans les pays de l’Union Européenne, en Norvège, au Liechtenstein, en Islande, en Suisse et au Royaume-Uni. Attention, la CEAM n’est pas valable en France.

A savoir aussi que la France a passé 40 conventions sécurité sociale avec d’autres pays. Néanmoins toutes ces conventions ne prévoient pas de dispositions concernant la prise en charge de frais de santé donc la situation peut être différente en fonction du ou des pays que vous visiterez. Nous vous invitons à consulter la page du CLEISS (Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale) pour avoir plus de détails.

LE TIPS DES LOULOUSSi vous envisagez un tour d’Europe ou un tour du monde incluant des pays européens, nous vous recommandons de commander la CEAM. C’est un bon compromis si elle est couplée avec une assurance voyage internationale. Vous n’êtes pas à l’abri d’un p’tit souci de santé !

LE TIPS DES LOULOUS BIS︱Nous vous recommandons aussi de partir en voyage avec une trousse à pharmacie bien préparée, histoire de soigner les « bobos ». De même, pensez à vérifier que vos vaccins de base soient à jour. En savoir plus sur notre dossier complet sur les vaccins en voyage.

dans quel pays puis-je utiliser la carte européenne d'assurance maladie

✴ Comment obtenir la CEAM ?

La démarche est hyper facile et gratuite ! Alors ne vous en privez pas ! Personnellement, nous avons commandé la CEAM en vue de notre voyage à Saint-Marin en Italie.

La carte est à demander auprès de la caisse d’assurance maladie de votre lieu de résidence. Pour les français, vous avez deux options :

  • si vous êtes affilié au régime agricole (MSA), la requête se fera en ligne via votre espace assuré
  • si vous êtes rattaché au régime général de la sécurité sociale, vous pouvez solliciter une CEAM sur place dans votre caisse primaire, par téléphone, via l’application Ameli ou en ligne. Cette dernière alternative est la plus aisée. Connectez-vous à votre compte Ameli/rubrique mes démarches/commander une Carte Européenne d’Assurance Maladie. Et voilà, le tour est joué !

BON A SAVOIRLa Carte Européenne d’Assurance Maladie établie par la France est valable 2 ans. A noter que la durée de validité de la CEAM dépend du pays dans lequel elle est délivrée. De plus, c’est une carte individuelle car elle est nominative. Donc si vous voyagez en famille en Europe, il faudra que chacun est sa propre CEAM, y compris les enfants.

∼ Quel est le délai d’obtention de la CEAM ?

Le délai de traitement correspond au délai d’obtention de la carte (livrée à votre domicile), soit environ une dizaine de jours. Nous vous conseillons de demander votre carte au moins 15 jours avant la date prévue de votre départ en voyage. Si toutefois le timing est trop juste (départ à la dernière minute) ou que vous avez oublié de commander la carte à temps, pas de panique ! Il y a toujours une solution. Dans ce cas-là, un certificat provisoire de remplacement (CPR) vous sera fourni en fichier pdf. Qui dit provisoire, dit durée limitée dans le temps. Le CPR est donc valable 3 mois. Il servira de « relais », le temps que vous receviez votre CEAM.

BON A SAVOIR︱Le CPR ayant la même valeur que la CEAM, il peut aussi la remplacer en cas de perte ou de vol.

✴ Que faire en cas de soins médicalement nécessaires dans un État de l’UE / EEE / Suisse / Royaume-Uni ?

Ok, vous savez comment obtenir la CEAM et bénéficier d’une prise en charge des soins en Europe. C’est cool mais comment l’utiliser et être remboursé ?

Plutôt que de partir dans moults explications, voici un schéma synthétisant parfaitement comment se servir de la CEAM. Comme vous le voyez, deux cas de figures se distinguent :

  1. la carte est acceptée. Dans ce cas, la prise en charge est effectuée par le pays dans lequel vous séjournez en vacances. C’est impeccable !
  2. la carte est refusée ou vous ne possédez pas de CEAM. A ce moment-là, il faudra avancer les frais puis vous les faire rembourser une fois rentré dans votre pays de résidence. Attention à bien garder tous les justificatifs (ordonnance, facture acquittée…).
remboursement soins étranger hors UE sécurité sociale voyage
Source : CLEISS

✴ Comment se faire rembourser les frais médicaux avancés lors d’un séjour en Europe ?

Amis lecteurs étrangers, nous sommes désolés de vous annoncer que nous traiterons dans cette partie le cas d’un voyageur français. Chaque pays ayant ses propres règles de remboursements, il serait impossible de tout détailler.

Exemple : vous êtes affilié à un régime de sécurité sociale en France. Vous partez en vacances à l’étranger dans un pays acceptant la CEAM…tout se passe bien et bim ! Petit problème de santé, passage au médecin et compagnie. Vous présentez votre CEAM mais elle n’est pas acceptée. Vous devez donc avancer les frais sur place (et ainsi continuer votre voyage). De retour en France, il faudra demander le remboursement de ces frais auprès de votre caisse maladie. Pour ce faire, remplissez ce formulaire intitulé « soins reçus à l’étranger » et joignez-y tous les justificatifs requis.

BON A SAVOIR︱Il vous sera demandé de spécifier en cochant une case si vous préférez obtenir le remboursement des frais conformément à la législation du pays du séjour ou française. Sachez que la complémentaire santé, autrement dit votre mutuelle, s’appliquera uniquement si vous exigez un remboursement sur la base de la législation française.

Voyager hors Europe : sécurité sociale et remboursement des frais

Alors là, les choses se compliquent. Tout d’abord, la Carte Européenne d’Assurance Maladie n’est pas valide hors Europe. Ensuite, il est possible de vous faire rembourser les soins médicaux urgents et imprévus par la sécurité sociale mais cela dépendra de la situation. Voyons cela en détails.

  1. Vous voyagez dans un pays qui n’est pas votre pays d’origine et vous avez un pépin de santé. A vous d’avancer les frais et à votre retour, de faire une demande de remboursement avec vos justificatifs. Votre dossier sera étudié par le médecin conseil de la caisse d’assurance maladie auquel vous êtes rattaché. C’est lui seul qui décidera d’accéder ou non à votre requête. Si c’est ok, les soins seront remboursés sur la base et dans la limite des tarifs forfaitaires français en vigueur. Et non pas sur la base de vos dépenses réelles. Si c’est non, sachez qu’aucune contestation ne sera possible.
  2. Vous voyagez dans votre pays d’origine. Dans ce cas là, contactez votre caisse d’assurance maladie afin de savoir si votre pays d’origine et la France ont signé une convention de sécurité sociale. De ce fait, elle pourra vous indiquer si oui ou non, vous pouvez avoir droit à une prise en charge des soins et les formalités à accomplir avant votre départ pour pouvoir en bénéficier. Attention, là encore, le remboursement des soins est une possibilité, pas une obligation.

ATTENTION ! Les frais médicaux seront pris en charge sur la base française. Prenons l’exemple, d’une consultation de plus de 15 minutes chez un médecin généraliste en Australie. Coût : 120$AUD (environ 74€). Si la sécu accepte de vous rembourser, vous toucherez 16,50€.

LE TIPS DES LOULOUS︱Les dépenses de santé à l’étranger, notamment aux USA et au Canada, peuvent très vite grimper à plusieurs milliers d’euros, voire des centaines ! Si vous voyagez hors Europe, il est indispensable de souscrire à une assurance voyage spécifique. Consultez notre article complet sur les assurances voyage internationales pas chères.

Comment garder la Sécurité Sociale à l’étranger ?

En tant qu’expatrié ou tourdumondiste, vos droits à la sécurité sociale en France se clôturent. C’est là qu’entre en jeu un organisme spécialisé, appelé la Caisse des Français de l’Etranger (CFE) qui assure la continuité des droits avec le système français de sécurité sociale.

L’adhésion à la CFE est ouverte aux français ainsi qu’aux ressortissants de l’UE, de l’EEE et de la Suisse sans limite d’âge. Il existe différentes formules auxquelles vous pouvez cotiser qui seront à étudier en fonction de votre situation (expatrié, étudiant à l’étranger…).

La CFE présente un avantage si vous revenez régulièrement en France, notamment pour vous faire soigner. Mais cela peut être aussi une option à envisager si vous souffrez d’une maladie chronique nécessitant des soins réguliers. Enfin, si vous travaillez à l’étranger, la CFE vous permet de poursuivre votre cotisation à la retraite grâce à leur assurance retraite.

Selon nous, la CFE est vraiment une alternative pour conserver vos droits de sécurité sociale en voyage à l’étranger.

BON A SAVOIR︱Le Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale (CLEISS) permet de connaître la protection sociale d’un pays. Idéal si vous envisagez une expatriation.

Faut-il garder sa mutuelle en voyage ?

Voici LA question qui nous a été posée assez régulièrement pendant notre tour du monde. « Et votre mutuelle, vous l’avez gardée ou résiliée ? » Alors, à votre avis ? Pourquoi continuer de payer une complémentaire santé valable pour la France alors que vous êtes en vacances à l’étranger pour une longue période…Vous l’aurez compris, nous l’avons résiliée.

Lors d’un tour du monde, garder sa mutuelle ne présente aucun intérêt puisque vous aurez souscrit à une assurance voyage. Voyager sans mutuelle est donc tout à fait possible contrairement aux idées reçues. En revanche, pour des courts séjours (voyage de moins de 3 mois par exemple), il nous semble utile de la conserver.

Maintenant…

Vous êtes (presque) paré pour partir en toute sécurité. Pourquoi presque ? Parce qu’il est indispensable de compléter votre couverture santé avec une assurance voyage spécifique. D’ailleurs, cet article est à lire en parallèle de notre comparatif d’assurance voyage. Souvenez-vous que les frais médicaux à l’étranger sont souvent exorbitants, donc le remboursement de la sécu sera bien insuffisant.

Quoiqu’il en soit, retenez bien ces différents points. Oui, il est possible de garder la couverture sécurité sociale en voyage mais sous certaines conditions et dans certains pays. Oui, la sécurité sociale peut vous rembourser des frais de santé lors d’un voyage à l’étranger MAIS basés sur les tarifs de la sécurité sociale française. Bien que notre article soit le plus détaillé possible, nous n’avons pas vocation à remplacer les infos données par les services compétents. D’autant plus, qu’elles peuvent être amenées à changer. Par conséquent, nous vous recommandons vivement de prendre conseil auprès de votre CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) avant votre départ. De ce fait, vous saurez toutes les modalités d’une prise en charge à l’étranger en fonction de votre voyage.

➳ Avez-vous déjà voyagé avec une CEAM ? L’avez-vous déjà utilisée ? Racontez nous votre expérience en commentaire. Enfin, pour plus d’infos sur la santé en voyage, consultez notre rubrique dédiée.

signature animée blog de voyage tour du monde des loulous
pin pinterest blog voyage tour du monde des loulous

Vous avez apprécié ce dossier sur la couverture de la sécurité sociale en voyage ? Alors épinglez-le sur Pinterest et abonnez-vous à notre compte.

Il n'y a pas encore de commentaire.